Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

4 articles avec faisan

Finalement il n'était pas transsexuel

Publié le par Françoise Andersen

Parmi les animaux sauvages qui passent dans notre jardin danois, les faisans sont ceux qu'on voit le plus régulièrement. Ils viennnent pratiquement tous les jours voir s'il n'y aurait pas quelques graines de tournesol à grignoter sous la mangeoire des petits oiseaux. 

 

Ce jour-là, quand j'en ai vu deux, j'ai d'abord cru qu'il s'agissait d'un couple. Mais cela m'a étonnée car, en général, le mâle vient seul et les poules faisanes restent soit groupées entre copines soit avec leurs petits. 

Finalement il n'était pas transsexuel
Finalement il n'était pas transsexuel

J'ai alors remarqué que l'animal que je pensais être une poule faisane avait des taches rouges sur la tête.

 

J'ai voulu prendre une photo mais la batterie de mon appareil était à plat. Ce n'est que quelques jours (ou peut-être même semaines) plus tard que je l'ai revue, mais ses plumes avaient poussé entre temps et s'étaient bien colorées. Elle ressemblait maintenant au mâle, mais elle avait toujours la même tête. Cette fois-ci j'ai pu prendre une photo et j'en  suis arrivée à la conclusion que cet hybride devait être un "faisan transsexuel". 

 

Finalement il n'était pas transsexuel
Finalement il n'était pas transsexuel

J'ai appelé mon mari pour lui montrer cette anomalie de la nature en disant: "Regarde un faisan transsexuel". Il a soupiré: "Qu'est-ce que tu es encore allée chercher !" Mais il a quand même reconnu que cet animal était très spécial.

 

Sur cette photo on voit bien que sa tête n'est pas la même que celle d'un faisan mâle.  C'est dommage que je n'aie pas pu prendre une photo quand son corps ressemblait encore à un corps de femelle.

Finalement il n'était pas transsexuel

Quand je voyais des bébés faisans qui ressemblaient tous à leur mère, je m'étonnais qu'elle n'ait toujours que des filles. Mais en réfléchissant, je me suis rendu compte à quel point mon histoire de faisan transsexuel était farfelue et j'ai compris que les bébés femelles et mâles étaient sûrement pareils au début et que ce n'était qu'à l'adolescence que les bébés mâles commençaient à ressembler aux mâles. Celui que j'avais vu n'était donc pas comme je l'avais imaginé un faisan transsexuel, mais tout simplement un jeune faisan et pleine puberté.

 

J'étais un peu déçue , m'étant imaginée que j'avais chez moi une espèce rare !

 

En revanche, il y a 3 ou 4 ans, j'ai eu la visite d'une espèce qui m'a semblé rare. J'ai tout de suite trouvé une explication "à la Françoise": Il s'agissait sûrement d'un croisement entre un faisan et un paon  ;)

 

Je n'ose pas aller voir les images de faisan sur Google, car j'ai peur que ce soit en fait une espèce connue et je ne voudrais pas être déçue une nouvelle fois. Avouez qu'il était beau mon faisan ! Je ne l'ai plus jamais revu.

Finalement il n'était pas transsexuel

Finalement j'ai voulu avoir la preuve que ce faisan était spécial et je suis allée voir sur Google les images de faisan. Qu'est-ce que j'ai été déçue !  Il y a plein d'espèces beaucoup plus originales. Bon, j'ai encore appris quelque chose aujourd'hui. Vous aussi, peut-être ?

Publié dans FAISAN

Partager cet article

Repost 0

L'écureuil et le faisan

Publié le par Françoise Andersen

Mais que vois-je ? Un faisan est en train de me voler mes graines de tournesol.

L'écureuil et le faisan

Il est trop occupé à s'empiffrer. Il n'a même pas la curiosité de lever la tête de temps en temps. Alors mine de rien, je vais passer derrière lui en douce, pour aller lui faire face, mais pas trop près. Je suis courageux, mais prudent.

Je vais y aller mollo, en rampant doucement.

L'écureuil et le faisan
L'écureuil et le faisan

Suis-je bête ! J'avais oublié de baisser ma queue. Comme ca, c'est plus discret.

L'écureuil et le faisan

Zut, il m'a répéré

L'écureuil et le faisan

Apparemment je ne l'intéresse pas. Il s'est remis à manger tranquillement.

Finalement il ne me fait pas peur. Je crois que je peux même me permettre de faire le mariolle et lui montrer mon derrière. Peut-être qu'un petit prout malodorant le fera déguerpir.

L'écureuil et le faisan

Et voilà le travail. M'en voilà débarrassé.

L'écureuil et le faisan

Maintenant je peux manger tranquille.

Elle est pas belle la vie ?

L'écureuil et le faisan

Publié dans ÉCUREUILS, FAISAN

Partager cet article

Repost 0

Un faisan trop optimiste

Publié le par Françoise Andersen

Il y a quelques jours, j'ai senti qu'un des faisans qui viennent grignoter les graines que laissent tomber les petits oiseaux avait une idée derrière la tête. Il avait la démarche bien assurée de quelqu'un qui est fermement décidé à arriver à ses fins.

Un faisan trop optimiste

Une fois au pied de la cage-mangeoire, au lieu de picorer comme il en a l'habitude, il est resté un moment, les yeux rivés vers le haut de la cage, en ayant l'air de réfléchir. Je me demandais à quoi il pensait

Un faisan trop optimiste

Tout d'un coup, à ma grande surprise, il a pris son envol, a atterri très lourdement sur le toit, et s'est mis à chercher une ouverture. Des merles et de pigeons avaient essayé en vain avant lui,  d'atteindre, comme les petits oiseaux et l'écureuil, les graines si convoitées, mais il ne le savait pas. Dans un grand élan d'optimisme il s'était dit qu'il allait pouvoir entrer dans la cage.

Un faisan trop optimiste

Après avoir fait le tour et constaté qu'il n'y avait pas de trou dans le couvercle, il est revenu sur la pelouse, tout penaud. J'ai eu un peu de peine pour lui d'autant plus qu'il était en piteux état. Un congénère avait dû lui voler dans les plumes, car il semblait en avoir perdu pas mal sur le dos. On le voit bien, sur la deuxième photo. .

 

Pour le consoler et aussi le récompenser de son esprit d'initiative, je suis allée jeter une poignée de graines de tournesol sur la pelouse.

Publié dans FAISAN

Partager cet article

Repost 0

Combat de faisans

Publié le par Françoise Andersen

Presque tous les jours, l'été,  des faisans traversent notre jardin danois. Parfois il s'y arrêtent un moment pour picorer les graines qui sont tombées sous la mangeoire des oiseaux. Ils ont l'air bêtes et prétentieux, mais ils sont très décoratifs . Je trouve qu'ils donnent à la pelouse un aspect "grand standing". 

 

Combat de faisans

Une année un vieux mâle encore vert faisait la loi dans le jardin et le considérait comme SON territoire, qu'il défendait jalousement. Dès qu'un jeune mâle s'approchait pour venir manger à côté de lui, il se mettait à l'enguirlander. Je ne connais pas le langage faisan, mais on sentait bien qu'il lui disait quelque chose dans le genre: "Casse-toi ou ça va chauffer". Parfois le jeune prenait peur et se sauvait, mais il arrivait qu'un jeune mâle plus téméraire lui tienne tête. Alors on aurait dit que le vieux lui disait: "Viens te battre si tu es un homme". Il se dirigeait alors toujours vers l'endroit où j'ai pris la photo (jamais ailleurs) et bizarrement le jeune le suivait.

Combat de faisans

Arrivés à une vingtaine de mètres de la mangeoire, à l'endroit choisi par le vieux -  à gauche sur la photo - ils se faisaient face et  commençaient à se voler dans les plumes. Le jeune, moins costaud, battait en général vite en retraite.

 

Je n'ai pas le temps aujourd'hui, mais j'ai beaucoup de choses à vous raconter à propos de ces faisans et je continuerai un autre jour

Publié dans FAISAN

Partager cet article

Repost 0