Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

J'aime les hortensias. Les chevreuils aussi...

Publié le par Françoise Andersen

Il y a quelques jours, je m'étais acheté un bel hortensia. D'habitude je suis prudente et par crainte des chevreuils gourmands, je place mes plantes sur la terrasse côté Sud, qui est protégée par une clôture.

 

J'aime les hortensias. Les chevreuils aussi...

Imaginez ma déception quand j'ai constaté, hier matin,  qu'il avait diminué de moitié. Un chevreuil avait mangé 7 grosse fleurs..

 

Je me suis empressée d'aller le mettre à l'abri derrière  la clôture et je l'ai tourné de manière à ce qu'on ne voie pas trop les dégâts

 

J'aime les hortensias. Les chevreuils aussi...

 

Mon hortensia rose devait être plus appétissant que tous les autres que j'avais vus indemnes dans le lotissement. Il était plus jeune et sûrement plus tendre.

 

Même si je suis un peu en colère je ne peux pas vraiment en vouloir aux chevreuils: il faut bien qu'ils aient un bon dessert de temps en temps. Je préfère qu'ils mangent mes fleurs et qu'ils continuent de venir de temps en temps dans le jardin, à ma grande joie.

J'aime les hortensias. Les chevreuils aussi...

AJOUT

 

Je présente toutes mes excuses au jeune chevreuil dont j'ai publié la photo, faute de pouvoir vous montrer le coupable.

 

Il n'est sûrement pour rien dans ma mésaventure et, s'il suit mon blog, je ne voudrais pas qu'il croie que je le soupconne.

 

                                    ;) 

 

Publié dans CHEVREUILS

Partager cet article

Repost 0

Le fils de mon écureuil

Publié le par Françoise Andersen

J'étais un peu triste car, depuis des semaines, je n'avais plus la visite de mon écureuil. Je me disais qu'il n'était peut-être plus de ce monde. J'avais parfois vu deux jeunes écureuils se poursuivre à travers le jardin, mais ils ne semblaient pas intéressés par la cage-mangeoire. J'ai eu l'impression d'en avoir l'explication en voyant un jour l'un d'eux essayer d'y pénétrer, mais sans succès.

 

Mais il a dû s'entraîner entre temps, sans que je le voie, car hier je l'ai vu tout à coup à l'intérieur. Mais un faisan a soudain atterri sur le toit de la cage et le jeune écueuil s'est enfui en vitesse.

Le fils de mon écureuil

Il s'est  réfugié dans un arbre tout proche de la cage et, dès le départ du faisan,  il est revenu.

 

Vous vous demandez peut-être comment je peux savoir que c'est le fils de mon vieil écureuil et non pas sa fille. Alors regardez attentivement cette photo.   ;)

Le fils de mon écureuil

Il a d'abord fouiné un peu dans l'herbe, puis s'est dressé sur ses pattes de derrière pour voir s'il n'y avait aucun ennemi à l'horizon. Et puis il s'est lancé à l'assaut de la cage

Le fils de mon écureuil
Le fils de mon écureuil
Le fils de mon écureuil
Le fils de mon écureuil

Il n'a pas trouvé du premier coup comment entrer

Le fils de mon écureuil
Le fils de mon écureuil

Il a fini par trouver l'endroit où les barreaux étaient un peu plus écartés (il a dû avoir une pensée émue pour feu son père qui avait exécuté ce travail il y a 2 ans). .

Le fils de mon écureuil

Une fois bien rassasié, il est redescendu en vitesse et est reparti au grand galop.

 

Le fils de mon écureuil

J'espérais le revoir ce matin et j'avais versé une bonne portion de cacahouètes dans la cage hier soir, mais ce coquin s'est levé plus tôt que moi et il ne restait plus rien quand je suis allée voir, m'étonnant qu'il ne soit pas venu.

J'aurai peut-être plus de chance demain main.

Mais de toute facon, je m'estime heureuse d'avoir pu faire hier ce petit reportage.

Publié dans ÉCUREUILS

Partager cet article

Repost 0