Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un faisan trop optimiste

Publié le par Françoise Andersen

Il y a quelques jours, j'ai senti qu'un des faisans qui viennent grignoter les graines que laissent tomber les petits oiseaux avait une idée derrière la tête. Il avait la démarche bien assurée de quelqu'un qui est fermement décidé à arriver à ses fins.

Un faisan trop optimiste

Une fois au pied de la cage-mangeoire, au lieu de picorer comme il en a l'habitude, il est resté un moment, les yeux rivés vers le haut de la cage, en ayant l'air de réfléchir. Je me demandais à quoi il pensait

Un faisan trop optimiste

Tout d'un coup, à ma grande surprise, il a pris son envol, a atterri très lourdement sur le toit, et s'est mis à chercher une ouverture. Des merles et de pigeons avaient essayé en vain avant lui,  d'atteindre, comme les petits oiseaux et l'écureuil, les graines si convoitées, mais il ne le savait pas. Dans un grand élan d'optimisme il s'était dit qu'il allait pouvoir entrer dans la cage.

Un faisan trop optimiste

Après avoir fait le tour et constaté qu'il n'y avait pas de trou dans le couvercle, il est revenu sur la pelouse, tout penaud. J'ai eu un peu de peine pour lui d'autant plus qu'il était en piteux état. Un congénère avait dû lui voler dans les plumes, car il semblait en avoir perdu pas mal sur le dos. On le voit bien, sur la deuxième photo. .

 

Pour le consoler et aussi le récompenser de son esprit d'initiative, je suis allée jeter une poignée de graines de tournesol sur la pelouse.

Publié dans FAISAN

Partager cet article

Repost 0