Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La cage-mangeoire en osier

Publié le par Françoise Andersen

Vous vous êtes peut-être étonnés de voir, sur une autre photo, l'écureuil manger sur la pelouse et non pas, bien protégé, comme d'habitude, dans la cage-mangeoire des oiseaux.

La cage-mangeoire en osier

Le 20 septembre, c'était une des dernières fois où il a pu venir y prendre son repas quotidien. Quelques jours plus tard nous avons en effet démonté cette cage de son support pour la mettre à l'abri pour l'hiver.

La cage-mangeoire en osier

Elle est en osier et si nous ne la mettions pas à l'abri des intempéries, elle s'abîmerait.

J'ai déjà publié un article sur la réaction de l'écureuil, il y a deux ans,  en voyant que la cage avait disparu, mais je ne peux résister à la tentation de publier à nouveau ces images, qui me font toujours sourire.

La cage-mangeoire en osier
La cage-mangeoire en osier

"Non, mais j'hallucine grave ! Je ne vois plus la cage. J'ai peut-être des problèmes de vue. Ils n'ont pas pu me faire ça: partir sans penser que je risquais de mourir de faim pendant l'hiver. Il vaut mieux que j'aille vérifier ça de plus près".

 

La cage-mangeoire en osier

Eh ben oui, je dois me rendre à l'évidence. On ne peut plus avoir confiance en personne. Elle avait pourtant l'air bien gentille la pt'ite dame."

La cage-mangeoire en osier

"Il vaut mieux que je me dépêche de trouver le gîte et le couvert dans un autre jardin"

Rassurez-vous: il y a quelques rares habitants qui vivent dans le lotissement toute l'année et qui ne le laisseront pas mourir de faim. Il pourra entre autres aller chez mon amie Kirsten. Sa maison se trouve en bordure du lotissement et elle vit en pleine nature. Elle a donc encore plus de visites d'animaux que moi.

La cage-mangeoire en osier
La cage-mangeoire en osier

Publié dans ÉCUREUILS

Partager cet article

Repost 0

L'écureuil et le faisan

Publié le par Françoise Andersen

Mais que vois-je ? Un faisan est en train de me voler mes graines de tournesol.

L'écureuil et le faisan

Il est trop occupé à s'empiffrer. Il n'a même pas la curiosité de lever la tête de temps en temps. Alors mine de rien, je vais passer derrière lui en douce, pour aller lui faire face, mais pas trop près. Je suis courageux, mais prudent.

Je vais y aller mollo, en rampant doucement.

L'écureuil et le faisan
L'écureuil et le faisan

Suis-je bête ! J'avais oublié de baisser ma queue. Comme ca, c'est plus discret.

L'écureuil et le faisan

Zut, il m'a répéré

L'écureuil et le faisan

Apparemment je ne l'intéresse pas. Il s'est remis à manger tranquillement.

Finalement il ne me fait pas peur. Je crois que je peux même me permettre de faire le mariolle et lui montrer mon derrière. Peut-être qu'un petit prout malodorant le fera déguerpir.

L'écureuil et le faisan

Et voilà le travail. M'en voilà débarrassé.

L'écureuil et le faisan

Maintenant je peux manger tranquille.

Elle est pas belle la vie ?

L'écureuil et le faisan

Publié dans ÉCUREUILS, FAISAN

Partager cet article

Repost 0