La guerre entre les pêcheurs et les cormorans

Publié le par Françoise Andersen

Depuis que je sais qu'il y a des cormorans sur les piquets qu'on peut voir de très loin depuis "notre" banc sur la digue, au Danemark, je vais régulièrement les photographier, pendant notre long séjour estival sur l'île de Lolland. 

Ces piquets, qui retiennent des filets de pêcheurs, s'étendent à perte de vue et parfois il y a un oiseau sur chaque. C'est vraiment impressionnant.

La guerre entre les pêcheurs et les cormorans
La guerre entre les pêcheurs et les cormorans

On m'a dit que les pêcheurs sont en colère, car ils posent des filets entre les piquets, mais les cormorans n'ont qu'à plonger et se servir, pour attraper un poisson, quand ils ont un petit creux. Les cormorans danois ne sont pas, comme les cormorans chinois et japonais, au service des pêcheurs mais, au contraire,  ce sont ces derniers qui pêchent pour eux.

La guerre entre les pêcheurs et les cormorans

Ils sont pourtant de très bons pêcheurs. Ils peuvent rester jusqu'à 1 minute sous l'eau pour chercher leur nourriture, mais ceux-ci ont apparemment choisi la facilité. 

Je trouve les pêcheurs bien bêtes: je m'étonne qu'ils n'aient pas pensé à mettre une sorte de couvercle métallique conique sur les piquets, de façon à ce que les cormorans ne puissent pas y atterrir. 

Un jour les pêcheurs en ont eu assez et ils sont passés à l'action. Nous les avons vus, de loin, depuis "notre" banc, dans deux barques, en train d'installer des cordes entre les piquets. Ils pensaient sûrement que cela allait empêcher les oiseaux de plonger dans les filets.

La guerre entre les pêcheurs et les cormorans

Quand nous nous sommes rapprochés nous avons vu qu'ils avaient aussi relevé les filets en les suspendant aux rochers. On voyait maintenant le haut des filets qui semblaient être mis en biais, alors qu'avant ils étaient entièrement sous l'eau à l'horizontale. Cela avait demandé beaucoup de temps et d'efforts aux pêcheurs qui espéraient sûrement ainsi empêcher les cormorans de venir se servir.

Dans un premier temps cela a semblé efficace. le lendemain il n'y avait plus de cormorans sur les piquets

La guerre entre les pêcheurs et les cormorans

Mais quand nous sommes revenus, quelques jours plus tard, peu avant notre retour en France, ils étaient à nouveau à leur poste et nous avons même vu un cormoran qui plongeait entre les cordes. 

Certains semblaient même apprécier l'installation des cordes, qui leur permettaient de s'y poser et d'être ainsi plus près des filets.

La guerre entre les pêcheurs et les cormorans

Je pense que les pêcheurs, comme l'a dit le général de Gaulle à propos de la seconde guerre mondiale, ont "perdu une bataille mais n'ont pas perdu la guerre" et j'attends avec impatience d'en connaître l'issue, quand nous serons à nouveau au bord de la Baltique.

Publié dans OISEAUX

Commenter cet article