Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Deuxième nouvelle autobiographique - Première partie

Publié le par Françoise Andersen


Voici un  texte que j'ai écrit sur Internet au Danemark dans les années 90. C'est une nouvelle entièrement autobiographique. Elle avait amusé mes amis internautes de l'époque et j'espère qu'elle va aussi vous amuser. 

 

Le début n'est pas très passionnant, mais ça se corse ensuite.

 

*******************************************************


 

Ah.... "Quelques fleurs »  d'Houbigan... Je doute que ce parfum existe encore. Si je pouvais plonger mes narines dans les effluves s'échappant d'un vieux flacon, je suis sûre que je remonterais le temps comme Proust avec sa madeleine.

 

C'était en 1955. J'avais 16 ans. Ma meilleure amie allait en avoir 17. Nous étions inséparables et nous nous confiions tous nos petits secrets. Elle s'intéressait déjà aux garçons, alors qu'aucun représentant du sexe dit fort n'avait encore fait battre mon coeur. Mais un jour, au lieu de s'enticher à nouveau d'un grand dadais de terminale du lycée de garçons,  elle a jeté son dévolu sur un présentateur de télévision. Celui-ci est décédé il y a 2 ou 3 ans. Comme je ne veux pas dévoiler son identité, je l'appellerai J. 

 

Nous n'avions pas encore la télé à la maison, mais les parents de mon amie avaient "un poste de télévision" comme on disait à l'époque. C'était un vrai meuble en beau bois qui trônait dans un coin du salon. En fait il y avait surtout du bois: au milieu on voyait une toute petite fenêtre très bombée et il était bien sûr en noir et blanc. Mais pour moi c'était quand même miraculeux.

 

Un jour mon amie m'a dit qu'il fallait absolument que je vienne chez elle un mardi à 18 h, car il y avait un présentateur qu'elle trouvait, suivant l'expression de l'époque "vachement bien". Les jeunes d'aujourd'hui diraient qu'elle "le kiffait" !. Je n'ai pas partagé son enthousiasme en le voyant. C'était un grand échalas un peu voûté au visage long, brun avec une mèche qui lui tombait sur le front, l'air assez sympathique quand même. Mais j'ai trouvé que c'était un vieillard: il avait bien 28 ou 30 ans ! Mon amie a paru un peu déçue de ma réaction. Moi je n'avais pas encore rencontré le prince charmant, mais si je l'avais rencontré,  il aurait eu les traits de Gérard Philippe, que j'avais vu peu avant dans Ruy Blas au TNP !  J. présentait une émission scientifique et les parents étaient étonnés, mais ravis, de constater notre brutal engouement pour la science. Chaque mardi, nous nous retrouvions les yeux rivés sur le petit écran.

 

Un jour, mon amie m'a dit qu'elle avait envie d'écrire à J. Mais comme elle avait une écriture de petite fille et que la mienne avait plus de caractère, elle m'a demandé si je pouvais l'écrire pour elle. J'ai bien sûr accepté, heureuse d'être mêlée à une telle aventure. Elle a commencé par me  dicter ce que je devais écrire, mais comme elle manquait d'inspiration, je suis passée très vite du statut de scribe à celui d'écrivain public. C'était moi qui suggérais ce qu'il fallait lui écrire et nous en discutions ensuite ensemble. C'était une lettre d'une jeune téléspectatrice avide d'apprendre, passionnée par l'émission et admiratrice de son talentueux présentateur. Nous avons très vite écrit une seconde lettre, puis une troisième, etc. Je revois le papier à lettres: rose doublé d'un fin papier fleuri. Comme si cela ne suffisait pas, l'enveloppe subissait une bonne douche de "Quelques fleurs" d'Houbigan avant de passer à la boîte au lettres. Et le tout partait pour l'ORTF, 15 rue Cognacq Jay, à Paris. Pendant plusieurs semaines  tout le courrier adressé à la télé a dû empester le parfum, car celui-ci était très tenace et nous ne lésinions pas sur la quantité. Les lettres partaient régulièrement, à raison je crois d'une lettre par semaine (le même rythme que celui de l'émission).

 

Très vite j'étais passée (puisque c'était moi qui avais vite pris les rênes épistolaires) à un style plus intime. Je lui parlais de notre vie (de MA vie), c'était en quelque sorte le journal intime d'une lycéenne. J'essayais aussi de l'amuser, de le faire rire.  Mais n'obtenant jamais de réponse, nous avons commencé à nous poser des questions. Lisait-il ces lettres. Peut-être qu'il les jetait sans les lire ou bien qu'une secrétaire jalouse les interceptait ? Alors j'ai eu - une fois de plus ;) - une idée géniale. 

 

À suivre ...

 


 


Partager cet article

Repost 0

Photographe du dimanche, février 2013

Publié le par Françoise Andersen

 

                                    Pour la Communauté de Poupinette                

                                      http://poupinette.over-blog.fr/  

                                     "Photographe du dimanche"

 

Pendant mon long séjour à l'hôpital, sans Internet, j'attendais avec impatience le jour où j'allais enfin retrouver Overblog et à nouveau pouvoir participer aux "Communautés". Mais j'avais bien peur qu'elles aient disparu entre temps. J'ai été très contente de voir qu'elles étaient encore en sursis.

 

Seulement j'ai été drôlement embêtée en voyant le thème. Je n'avais aucune photo qui aille avec " En musique"  et aucune possibilité, en ce moment,  d'aller photographier autre chose.  

 

Alors j'ai fait avec les moyens du bord: sur le parking, le capot de notre voiture rouge était recouvert d'une couche de neige sur laquelle j'ai dessiné (un peu de travers) une clé de sol.

 

L'essentiel est de participer ;))

 

                              P1060988

 

 

Partager cet article

Repost 0

De retour à la maison

Publié le par Françoise Andersen

Je remercie de tout coeur celles et ceux qui m'ont, d'une manière ou d'une autre, témoigné leur sympathie pendant mon hospitalisation.

 

 

Je suis particulièrement reconnaissante à Dani

 

 



 

d'avoir géré mon blog et surtout d'avoir créé pour moi un très joli blog sur Eklablog. Mais celui-ci restera en pause, jusqu'à ce que j'aie le courage d'apprendre à maîtriser de nouvelles techniques. Pour OB, cela m'a pris des mois...


 

C'est pourquoi, comme vous le voyez,  je reste sur mon ancien blog, tant que OB ne fermera pas son ancienne plateforme. J'ai déjà du mal à me concentrer pour lire et même regarder la télé, alors je ne suis pas en état d'apprendre quoi que ce soit de nouveau pour l'instant. 


Je reprendrai mes "visites" chez vous dès que je serai en meilleure forme.

 

 

A bientôt

 



 

Partager cet article

Repost 0

"Petit coin de ciel", lundi 4 février 2013

Publié le par Françoise Andersen

          Pour la communauté de Ker Mary                http://ker-mary.over-blog.com/

 

Depuis ce matin, c'était très moche (blanc/gris partout). Et puis tout d'un coup, pendant quelques minutes, des morceaux de ciel bleu pâle sont apparus ici et là. Je me suis dépêchée de sortir mon appareil et j'ai en plus réussi à prendre des corbeaux sur une branche. Non pas que les apprécie,  car ils sont pour moi des oiseaux de mauvais augure, mais parce ces silhouettes se détachaient bien sur le ciel.  Quelques minutes plus tard, tout est redevenu blanc / gris. 

 

P1060972.JPG

 

Pourtant, hier, il faisait très beau aux ruines des châteaux des Allinges, pour ma première petite promenade (à peine un quart d'heure).  Il y avait un peu de neige à partir de 600 m. Quel plaisir de respirer à nouveau le bon air de la montagne, après 6 semaines d'hôpital !

 

DSCI0138

 

DSCI0139

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Noël danois (1)

Publié le par Françoise Andersen

Si vous allez sur ce lien vous verrez comment on fait au Danemark pour que ça "sente Noël": on suspend des oranges ou des clémentines avec un ruban et on les pique avec des clous de girofle.

 


                                                   Appelsin med nelliker – julepynt der dufter dejligt

 

Ils montrent en images les différentes étapes. Celle-ci suffit déjà comme explication. Mais on peut en voir d'autres sur ce site

 

                      http://www.maliq.dk/appelsin-med-nelliker/

 

        

Partager cet article

Repost 0

Thonon-les-Bains, lac et montagne (18)

Publié le par Françoise Andersen

                               Amphion-les-bains, février 2011

 

 

          DSCN5230.JPG

 

                              Le massif du Mont-Blanc vu depuis Ajonc (Plaine-joux)

 

    P1180030.JPG

Partager cet article

Repost 0

Mon étoile de Noël danoise

Publié le par Françoise Andersen

 

Depuis quelques années, je n'ai plus envie de sortir mes décorations de Noël. La seule exception, c'est la traditionnelle étoile lumineuse danoise. Une lampe en métal cuivré ajouré, qui met quand même, à elle seule,  une ambiance de Noël dans l'appartement.

 

          Pour la communauté de Sherry : "le casse-tête de la semaine"

                                http://www.sherry29.com/

 

 

        DSCN9914.JPG

Partager cet article

Repost 0

Cycliste cible d'un tireur embusqué ?

Publié le par Françoise Andersen

 

En triant des photos cet après-midi, j'en ai trouvé une qui m'a bien amusée. Et je vous assure que j'ai vraiment besoin de m'amuser ces jours-ci !

 

Je l'ai prise à Hambourg, pendant que nous traversions la ville, en allant prendre le train auto-couchettes à la gare. Je n'avais rien remarqué jusqu'ici, mais tout d'un coup j'ai eu l'idée de focaliser sur un détail : on dirait vraiment que quelques secondes plus tard, ce cycliste va s'effondrer, touché par une balle.

 

 

         DSCN6383-copie-1.JPG

 

Voici la photo dans son ensemble. Mais ce n'est pas l'orignal: j'ai déjà rogné beaucoup autour. Nous traversions un pont au-dessus d'un carrefour, et le cycliste était en contrebas.

 

                             DSCN6383.JPG

 

Étonnant, n'est-ce pas ?

Partager cet article

Repost 0

Trompe-l'oeil, avenue de Genève, Thonon

Publié le par Françoise Andersen

 

 

PICT1222.JPG

 

 

Partager cet article

Repost 0

Photos prises à 6 secondes d'intervalle

Publié le par Françoise Andersen

                    Pour la communauté RECTO VERSO d'Alba  

 

                              http://www.albanature.com/


C'était le 18 juillet 2011. Nous nous promenions sur la digue, en direction du port de Rødby, avec la mer Baltique sur notre droite,  Le port  est située à 5 kilomètres de notre lotissement, vers l'Est.  Il faisait un temps magnifique: soleil, ciel bleu sans nuages, ou presque. Juste quelques-uns  à l'horizon, pour faire joli.  Il était très exactement 15 heures 58 minutes et 2 secondes, les infos de cette photo faisant foi.

 

Tout à coup, nous croisons un couple qui marchait à grande enjambées vers le lotissement, en sens inverse de nous. Ils nous disent en passant : "Attention, l'orage va arriver". Je suis habituée aux brusques changements de temps, mais je ne voyais pas le moindre signe inquiétant dans ce ciel presque uniformément bleu.  J'ai donc cru à une plaisanterie. Par mesure de précaution, je me suis quand même retournée, afin de regarder dans la même direction qu'eux.

 

Quelle ne fut pas ma surprise en voyant le spectacle qu'ils avaient sous les yeux. Le ciel était carrément séparé en deux au-dessus de nous. Il était 15 heures 58 minutes et 8 secondes. Il y a donc seulement 6 secondes de différence entre cette photo et la suivante. 

 

     18-h-beau-temps.jpg

 

 

Voyant ce ciel presque noir, nous avons vite fait demi tour. Heureusement nous n'étions pas loin de la maison, qui est à 200 m environ du drapeau. Malgré tout, l'orage a éclaté juste avant que nous atteignions la maison.

 

Une telle aventure vraiment extraordinaire ne nous était jamais arrivée et cela ne se reproduira sûrement jamais. 

 

     18-h-de-l-autre-co-te-.jpg

Partager cet article

Repost 0

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 > >>