La blogosphère (2) La blogosphère chronophage

Publié le par Françoise Andersen

2 ème partie:  La blogosphère chronophage

 

Quand je suis arrivée dans ce microcosme virtuel, je ne m'imaginais pas que qu'il allait prendre tant de place dans ma vie. Vous avez sûrement remarqué que le temps ne s'y écoule pas de la même manière que dans le monde réel. C'est comme sur cette montre à plusieurs fuseaux horaires :  quand je pense que je surfe sur les blogs depuis, par exemple, une heure et que j'estime qu'il doit être environ 10 heures, je m'aperçois tout à coup avec effroi qu'il est plus de midi. 

 

                   G 11096095 320 ZP 1

 

Heureusement mon mari est accro à des jeux d'aventures et lui non plus ne voit pas le temps passer devant son écran, dans une autre pièce. Mais son estomac est, contrairement au mien, régi par une horloge biologique. Comme nous avons l'habitude de manger au plus tard à 1 heure, il finit par s'étonner qu'une bonne odeur de cuisine ne vienne pas lui chatouiller les narines.

 

Tous les Danois trouvent normal d'aider, de façon très équitable, leur femme dans les tâches ménagères. Malheureusement pour moi mon mari m'a, au contraire, toujours laissée faire tout le boulot à la maison. Il y en avait un comme cela dans tout le pays et c'est tombé sur moi  ;))  

 

Il faut dire que nous nous sommes mariés en 1960 et que la libération de la Femme n'était pas encore passée par là. Et puis il faut que je sois honnête: je crois que c'est un peu de ma faute, car je l'ai mal mal habitué, en suivant le schéma français. Enfin, celui de ma génération, car j'ose espérer que, depuis, les mentalités ont changé en France.

 

Au Danemark en tout cas, cela fait belle lurette que les hommes aident leur femme.  Parfois même ils en font plus qu'elle à la maison. Certains pères de famille choisissent même le statut de "père au foyer". Mon mari, lui,  a toujours attendu que je crie: "A table". Et ça fait plus d'un demi-siècle que c'est comme ça (52 ans très exactement), alors ce n'est pas aujourd'hui que je peux espérer que ça change !

 

Tout ceci pour vous dire qu'il faut que je commence à faire attention à ne pas me laisser aspirer dans la blogosphère au point de négliger tout le reste, y compris mon mari. Je me suis donc promis solennellement aujourd'hui de faire de sérieux efforts pour ne pas tomber dans l'addiction (eh oui, ça peut devenir comme une drogue) et de me fixer des règles. Je vais m'imposer un certain rythme: par exemple, uniquement 2 heures, de 9h à 11 heures.

 

Je sais, il est plus de 22 heures. Mais c'est parce que j'ai décidé de commencer demain  ;))   C'est comme quand je décide de faire un régime !

 

                                          A suivre ....    

                   

 

 

 

Commenter cet article

Dani et ses chats 27/10/2012 19:32


2 heures c'est très peu, tu vas vite t'en rendre compte.


Mais oui, tu as raison, il faut limiter. Mais il faut s'y tenir, et c'est ça le plus dur en fait.


Si tu limites, et que tu t'y tiens, peut-être n'auras-tu pas le temps de publier aussi souvent. Mais il faut savoir ce que l'on veut.


Publier très souvent et passer des heures sur les blogs


ou publier de temps en temps et passer des heures sur les blogs, à la découverte d'autres blogs ?


ou publier quand on peut et quand on en a envie, et réglementer les heures passées sur les blogs, ce qui n'empêche pas qu'on peut aussi découvrir d'autres blogs intéressants ?


 


Bon  ce n'est pas moi qui vais te le dire car je ne suis pas du tout un exemple en la matière !


Je me demande toujours comment font les autres ?


En plus moi je fais des scraps ce qui prend du temps aussi.


Je crois que prochainement je vais partir en cure de désintoxication     car oui, je crois bien que j'en
suis arrivée là.


Et surtout ne pas être sensible aux remarques, car quand on s'arrête quelques temps, on a des appels à revenir sur la blogosphère du genre :


alors les minous, comment ça va ? 


ou


j'espère que tu vas bien ?


 


Et là il faut dire qu'il faut se faire violence pour ne pas aller vite répondre !


Puis comme quand on répond à un, on répond aussi aux autres, car on ne peut pas s'en empêcher, et bien la pause est terminée même si on dit qu'on y est encore et qu'on aimerait bien y être encore
   car on a un tas de choses en suspens qui ne se feront pas toutes seules.


 


Bon week-end. Je ne sais pas chez toi, mais ici il fait un temps pourri.


Bises. Dani


 


 

Françoise Andersen 27/10/2012 22:07



Je plaisantais en parlant de deux heures    ;))


 


Je suis une vieille droguée du Net. Déjà au milieu des années 80, je passais beaucoup (trop) de temps sur le Net. En effet alors que les Français pianotaient encore sur leur Minitel, au Danemark,
beaucoup de Danois avaient déjà un ordinateur. Si le mien tombait en panne, j'étais carrément en état de manque. J'étais arrivée à me désintoxiquer au fil des ans, mais à cause des blogs, je
crains d'être en train de replonger ! 



Mimi de Bruges 27/10/2012 16:24


Et oui, on est vite accro à notre blog. Alors moi c'est deux heures le matin pour préparer mes articles et 2 heures en fin d'après midi pour visiter les ami(e)s. Bon quelquefois ça déborde un peu
(beaucoup) mais j'essaie d'être raisonnable.


Bon week end. Gros bisous

Françoise Andersen 27/10/2012 19:06



Oh là là, je ne vais jamais y arriver avec mes 2 heures !