Le chien qui n'avait plus envie de vivre

Publié le par Françoise Andersen

L'an dernier, nous avions fait la connaissance, sur la digue, d'un couple d'Allemands. Nous les rencontrions régulièrement le soir, quand la dame venait se baigner et que son mari, pendant ce temps-là, promenait leur petit chien, Oscar. A part si la mer était déchaînée et même si la température de l'eau n'était  que de 14 degrés (en-dessous elle n'y allait quand même pas), elle ne ratait pas son bain du soir.

 

Son mari s'arrangeait pour être près de la plage, avant que sa femme sorte de l'eau et celle-ci se dépêchait d'aller dans la voiture sur le parking, car parfois il faisait froid. Mais si nous rencontrions son mari sur la digue, comme il est très bavard (et moi aussi, cela ne vous a peut-être pas échappé), il oubliait que sa femme était peut-être sortie de l'eau et attendait, grelottante, qu'il lui ouvre la portière de la voiture. 

 

Un jour il était très loin quand elle est sortie de l'eau. S'apercevant qu'elle allait avoir froid en l'attendant, elle a choisi une autre solution: elle est rentrée à pied en courant, en maillot de bain. J'ai admiré sa forme. Comme ils habitent à environ 500 m de la plage, je pense que le temps qu'il arrive à la voiture, fasse rentrer son chien, démarre et fasse les 500 m , elle était déjà arrivée. Il a dû se faire enguirlander ! Et moi j'étais embêtée, car je me sentais en partie responsable.

 

Ils louent chaque année la même maison au mois d'août et ils nous avaient dit l'été dernier que nous nous reverrions  en 2013. Nous avions échangé nos adresses email et nous avions gardé le contact par Internet. 

 

Quand nous les avons vus pour la première fois cette année, ils revenaient de chez le vétérinaire et étaient très tristes. Leur chien, un petit bâtard très intelligent et affectueux était très malade, quasi mourant. Il allait avoir 14 ans et, il y a deux ans, on avait constaté qu'il avait une tumeur au foie. Ses maîtres nous ont dit qu'il n'y avait rien à faire. Son état s'était dégradé depuis leur arrivée ici. Il ne buvait plus, ne mangeait plus. Cela m'a fait beaucoup de peine de le voir si amaigri et affaibli. Lui qui, d'habitude, me faisait fête ne réagissait pas à mes caresses et il avait les yeux presque fermés. On sentait qu'il n'avait plus du tout d'énergie. S'il avait été un humain, j'aurais pensé qu'il était résigné et n'avait plus envie de vivre.

 

 

                                             P1110060

 

Son maître nous a expliqué la situation dans un anglais approximatif et comme il ne trouvait pas le mot "euthanasier" en anglais, cela donnait,  traduit en français : "le vétérinaire a voulu le tuer, mais nous n'avons pas voulu: nous préférons nous en occuper nous-mêmes, quand nous serons à la maison". 

 

 

Ils pensaient sûrement qu'un peu d'exercice allait donner de l'appétit à Oscar, mais celui-ci refusait obstinément d'avancer. Vu l'état dans lequel il était, c'était compréhensif et j'ai pensé qu'il aurait mieux valu le laisser tranquille à la maison.

                 

 

Nous ne les avons pas rencontrés pendant quelques jours et j'avais peur de les voir apparaître sans Oscar. Mais un beau jour je l'ai aperçu au loin, sur la digue. Il tirait sur sa laisse pour venir plus vite vers moi, comme il en avait l'habitude l'été dernier. Ses yeux étaient grand ouverts et il avait retrouvé la forme. 

 

 

             P1110064.JPG

 

Je me suis étonnée de ce miracle et le monsieur m'a expliqué que des locataires étaient arrivés dans la maison d'à côté et qu'ils avaient une jeune chienne de dix mois. Oscar était apparemment tombé amoureux de cette jouvencelle, et cela lui avait redonné l'envie de vivre. Ils l'avaient emmené à un controle chez le vétérinaire et celui-ci leur avait confirmé qu'il allait beaucoup mieux. Le pauvre vétérinaire était bien embêté d'avoir dit qu'il fallait l'euthanasier. 

 

Il paraît qu'ils ont eu un fox-terrier qui a vécu 20 ans, alors, si Oscar fait pareil, il a encore 6 années devant lui ! Ah, l'amour....

Publié dans CHIENS

Commenter cet article

Sylvie 07/11/2014 03:49

J'ai pleure a lire ce reccueil nous les Aimons tant nos petites boules de poil

Françoise Andersen 07/11/2014 08:12

Je me demande si tu es mon amie Sylvie que je connais depuis 20 ans. Si c'est le cas, je vais t'envoyer un mail. Je dois d'ailleurs le faire depuis longtemps.

francoise andersen 30/08/2013 12:03


Pour ANNIE


Heureusement ils partent demain car si la jeune chienne était partie avant eux, il serait retombé en dépression avec un gros chagrin d'amour  
 


Le voyage et le retour á la maison vont lui changer les idées. Le principal est qu'il se soit remis á boire et à manger et à commencer à reprendre les 2 kg
qu'il avait perdus. C'est beaucoup pour un mni chien comme lui. J'aurai de ses nouvelles puisque nous échangeons des mails

francoise andersen 30/08/2013 11:59


Pour MIREILLE


J'ai cherché en vain "quand on est amoureux" de Joe Dassin sur YouTube. J'ai trouvé "salut les amoureux". Il me semble en revanche que Dany brillant a changé
une chanson dans laquelle il y avait "quand on est amoureux", mais ce n'est sûrement pas le titre, puisque Google ne le trouve pas

mireille du sablon 30/08/2013 08:13


...cela me fait penser à une chanson de Joe Dassin: "Quand on est amoureux...." j'ai l'air en tête mais plus les paroles, zut alors!


Bonne journée, gros bisous de Mireille du sablon

@nnie54 29/08/2013 18:28


Une belle histoire et tant mieux pour leur animal.


Ca fait plaisir des histoires  comme ça !


@.