Mon petit paradis danois - Septième partie - Le littoral

Publié le par Françoise Andersen

 

Avant d'arriver à la digue, il faut d'abord traverser un espace vert qui appartient, en commun,  à l'ensemble des propriétaires. C'est le Conseil syndical du lotissement (choisi lors de l'Assemblée générale annuelle), qui assure son entretien ainsi que celui de toutes les parties communes du lotissement. 

 

La maison que l'on aperçoit au fond, à droite,  est sur la "première rangée", la plus prisée et la plus chère, étant la plus proche de la mer. Il est interdit de construire plus près du rivage et comme toutes les interdictions, elle est bien respectée au Danemark. Au loin on devine des éoliennes qui sont présentes dans tout le paysage danois, aussi bien sur terre qu'en mer.


 

      040.JPG

 

 

Cette zone non-constructible doit faire au moins 100 m mais je crois que la nôtre fait plus. Avant l'escalier, on traverse un tout petit bois qui fait déjà une vingtaine de mètres à lui seul.

 

 

    012-copie-1.JPG

 

On voit que cette zone a été jadis recouverte par la mer. car les ondulations dans le terrain laissent deviner l'empreinte des anciens fonds marins.

 

 

    P9140027

 

 

Un système de canaux et d'écluses régule le niveau de l'eau dans cette zone de polders. 

 

 

     042.JPG

 

 

 

     041 (2)

 

 

L'été danois est changeant, même au cours de la même journée. Le ciel peut être bleu pâle avec de lourds nuages ou bien décoré de jolis cumulus,


 

      040-copie-1

 

 

ou bien bleu encore d'un bleu bien pur, qui donne à la Baltique des faux airs de Méditerranée. La plage est souvent quasi déserte hors saison.

 

 

     DSCN2310-copie-1.JPG

 

Il peut être aussi très menaçant.

 

 

     133.JPG

 

 

Même pendant les vacances scolaires, les gens ne sont pas les uns sur les autres sur la plage.


 

    125-copie-1.JPG

 

 

Certains préfèrent se baigner le soir, avant le coucher du soleil, car l'eau a eu le temps de se réchauffer au bord. Et puis c'est si beau avec ce ciel qui s'habille de rose.

 

 

      DSCN8145-copie-1.JPG 

 

 

Ce n'est pas une immense plage de sable blanc fin comme celles du nord de l'île de Seeland et il arrive souvent que la mer apporte des graviers et des algues sur le rivage. Mais dès qu'on a fait un  ou deux mètres dans l'eau, on peut marcher sur du sable fin. 

 

Il me semble qu'elle se rétrécit d'année en année. Et ce n'est pas à cause de la marée, qui a une amplitude maximale de 30 centimètres ! Heureusement que nous sommes vieux, car je pense qu'un jour, toutes ces maisons, qui sont à un mètre en-dessous du niveau de la mer, seront englouties, comme c'est déjà le cas pour plusieurs petites îles du Pacifique.

 

En vieillissant nous trouvons l'eau trop froide, même si elle peut atteindre  20 - 21 degrés et nous nous contentons de venir goûter un moment de sérénité sur notre banc dans les dunes, face à la mer, "la mer toujours recommencée" (Paul Valéry).

Dans le fjord de Nakskov, la température de l'eau atteint souvent des records.

 

    172j.jpg

 

 

      7667671326_fe6e53581f_z.jpeg

 

 

 

     106 

 

 

Parfois nous avons la chance d'admirer la reproduction d'un ancien voilier qui promène des touristes. Il nous arrive aussi assiter au bain d'un cheval.


 

      082.JPG

 

 

       121.JPG

 

 

Il nous arrive rarement de rater un coucher de soleil. Vers la St-Jean il faut attendre environ 22 heures. La durée de la journée est alors de 17h15. 

Parfois nous sommes déçus car des nuages nous gâchent le spectacle, mais c'est souvent magnifique et différent à chaque fois.


 

   091.JPG

 

 

 

     039.JPG

 

 

 

    090.JPG

 

 

    068-copie-1.JPG

 

À suivre ....


 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Thérèse74 15/03/2013 17:43


Bonsoir Françoise,


Je vois que tu es plus active que moi sur la blogoshère ! je manque de temps et surtout d'entrain. La fatigue et les douleurs deviennent trop envahissantes.


Aujourd'hui j'ai passé un bon moment à lire tous tes épisodes de ton petit paradis danois. Je comprends que tu l'aimes, ce petit paradis. Vous avez superbement bien aménagé et décoré la maison et
le terrain.


Quel bonheur d'avoir la mer toute proche et pas trop de monde, ça doit être bien agréable et on doit avoir un grand sentiment de liberté et de bien-être.


Est-ce que tu arrives à te sentir aussi bien à Thonon ?


Je te souhaite une bonne soirée, bisous

Françoise Andersen 16/03/2013 10:29



Je suis TROP active sur ce blog au détriment d'un tas d'autres choses. J'avais réussi à me désintoxiquer lors de mon hospitalisation et puis j'ai replongé petit à petit, comme les drogués ! ;))



Dani et ses chats en pause.... 15/03/2013 15:08


 


Là je récupère un peu le retard, ceux que je ne vais pas voir (ou presque jamais !) mais si je vois une news qui m'intéresse chez ceux que j'ai vu, je commente aussi.


Par contre ma pause sans passer nulle part va commencer ce week-end ou au plus tard lundi. Sinon rien n'avancera, et je ne pourrai pas me reposer correctement  


Bissssssssssss


 

Françoise Andersen 15/03/2013 16:24



C'est difficile le sevrage total quand on est devenu dépendant à la blogosphère.


Et je sais de quoi je parle  ;))



@nika 14/03/2013 23:37


C'est vraiment un paradis ton petit bout de Danemark, une très jolie maison bien faite et la mer. Je serais comme toi assise sur un banc à regarder la mer et ses magnifiques couchers de soleil.


Tes photos sont très très belles, je vais suivre...


Bisous

Françoise Andersen 15/03/2013 10:34



Merci :))


J'attends le début mai avec impatience. Avant il ne fait pas assez chaud. Si c'est pour rester à l'intérieur presque toute la journée avec le pompe à chaleur allumée en permanence, ça n'en vaut
pas la peine.



@nnie54 14/03/2013 20:51


Vraiment quel plaisir de voir ton billet et tes clichés en disent long sur tes commentiares.


Bonne soirée à vous


@nnie

Françoise Andersen 14/03/2013 22:36



Je suis contente que ça t'ait plu  :))


La prochaine fois je montrerai mes fleurs de l'été 2012. Ensuite ce sera au tour de animaux sauvages. J'ai encore du pain sur la planche !



vivi 14/03/2013 20:15


Magnifiques toutes ces photos et ces couchers de soleil. Ca me fait penser à la côte sud de l'Angleterre où j'ai vécu pendant 6 mois. Il y avait aussi une "promenade" comme ça au bord de la mer.
N'est-ce pas à cet endroit que tu avais fait un jour deux photos : une en regardant dans un sens avec un super ciel bleu et l'autre en regardant dans l'autre sens avec d'horribles nuages gris
menaçants ?

Françoise Andersen 14/03/2013 20:57



C'est exact ! Tu as bonne mémoirem dis-donc...Le chemin est en haut de la digue  En plus des impôts fonciers  on paie pour l'entretien de la digue. L'impôt sur le revenu, on le paie en
France, puisque nous sommes domiciliés en France. 


Au début quand j'ai entendu parler d'une digue, je voyais une construction en pierre, genre jetée. Mais là c'est du sable et des gravers qui montent en pente douce de chaque côté. En haut il y a
un chemin.