Mon petit paradis danois - (8) Mise à jour - Mes fleurs 2012

Publié le par Françoise Andersen

En plus des plantes provenant de "l'immigration clandestine" (géraniums-lierres et pétunias retombants rapportés de France, pour pouvoir les suspendre dès mon arrivée), il y a celles que j'achète tout au long de l'été ainsi que celles issues de ma propre production.

 

Avant de rentrer en France, je récolte en effet des graines (capucines, ancolies, pois de senteur, géraniums, tagètes, lavatères etc.) et je les mets dans une enveloppe, en notant leur nom et leur couleur. Cela demande plus de patience que de les acheter "toutes faites" et de n'avoir qu'à les planter, mais c'est amusant de semer soi-même et de surveiller la pousse.

 

Chaque année, j'achète de nouvelles plantes vivaces et mon mari objecte à chaque fois: "Mais est-ce que tu sais où tu vas les mettre ?" Sur quoi je réponds immanquablement: "Je trouverai bien". Le jardin est grand (presque 1000 m2) mais nous avons décidé de ne mettre des plantes que sur les terrasses et le long des murs, afin de faciliter la tonte de la pelouse. Un vieux monsieur (enfin il est quand même plus jeune que moi) vient en effet la tondre d'avril à octobre une fois par semaine ou tous les quinze jours, suivant les besoins. Plusieurs retraités des environs investissent dans un petit "tracteur-tondeuse" et offrent leurs services moyennant un forfait annuel tout à fait raisonnable. Notre "jardinier" est d'autant plus consciencieux qu'il sait que les gens viennent admirer notre jardin, qui est en quelque sorte sa "vitrine". 

 

Je suis fière de mes fleurs et plus particulièrement de ma lavande. Achetée il y a 10 ans dans un tout petit pot de 10 cm, elle est devenue énorme. A l'automne je coupe les fleurs. Les Français sont tout étonnés quand je leur offre des petits sachets de ma lavande danoise. J'en ai même "exporté" en Californie 

 

 


        DSCN7515.JPG

 

 

                                   DSCN8309.JPG   

 

 

                                  DSCN7476.JPG

 

 

                                 DSCN2469.JPG 

 

 

                                    DSCN7527.JPG

 

 

                                  DSCN7524.JPG 

 

 

                                 DSCN7675-copie-1.JPG

 

                                         DSCN7674-copie-1.JPG     

 

 

                               DSCN8350.JPG

 

 

                               olympus-005.JPG

 

 

                              P9030014.JPG

 

 

                               DSCN2455.JPG

 

 

                               DSCN7339.JPG

 

 

                               DSCN7340.JPG

 

 

                                DSCN8324.JPG

 

 

                                     DSCN8325.JPG

 

 

                                 P1010276.JPG

 

 

                                   DSCN8328-copie-1.JPG

 

 

                                  DSCN8318.JPG

 

 

                                      DSCN7722_2.JPG

 

 

                                   P1010842.JPG

 

 

                                   P1050465.JPG

 

 

                                      268-copie-1.JPG

 

 

                                    P1010840.JPG

 

 

                                   P1010835.JPG

 

 

                                   P1020516.JPG

 

 

                                      P1050307.JPG

 

 

                                  P1050297.JPG

 

 

                                 P1050309.JPG

 

 

                                          P1050308.JPG

 

 

                                 281.JPG 

 

 

 

 


Commenter cet article

Chris 20/03/2013 23:28


Il y a de quoi être fière. C'est magnifique toutes ces fleurs, toutes ces couleurs.

Françoise Andersen 21/03/2013 10:26



Je crois que comme le Danemark n'offre pas toujours du soleil et du ciel bleu, on compense en créant de la couleur. Même en ville, beaucoup de maisons sont de couleurs différentes, comme les
maisons d'été.



gérard dit Lafleur 18/03/2013 16:42


bonjour/soir


 


Je découvre votre blog ,bien joli avec des belles photos comme j'aime ....je reviens dés que possible continuer ma visite .Bonne soirée


Amites de Picardie


Gérard

Françoise Andersen 18/03/2013 17:09



Bienvenue sur ce blog. On se tutoie ?  Moi je préfère, si tu n'as / vous n'avez rien contre


Moi aussi je suis Picarde. Je suis née dans l'Oise  - en 1938 !! - et j'y ai vécu à Creil jusqu'à mon mariagre à Copenhague en 1960  


Je suis depuis 2000, à mi-temps, Haute-Savoyarde et Danoise d'adoption.  :))


 



Thérèse74 18/03/2013 16:09


Quand c'est grand, normalement c'est du lavandin, la lavande est basse. tu coupes des tiges de l'année sur une dizaine de cm, tu effeuilles la base et ne laisse que quelques feuilles au sommet et
tu mets en terre. (je racourcis même les feuilles du sommet). Tu repiques en place l'année d'après. Presque tous mes arbustes sont issus de boutures.

Thérèse74 18/03/2013 14:39


Tes fleurs sont magnifiques. J'ai aussi ces grandes lavandes et je les ai toutes faites par bouturage, j'avais taillé le pied de lavande chez des amis et j'ai planté de nombreuses petites pousses
qui ont repris très facilement.


Bisous sous la neige

Françoise Andersen 18/03/2013 16:02



Je n'avais pas pensé á ça. Je vais essayer cette année. Je ne savais pas que ça marchait aussi avec la lavande. D'aileurs je ne sais pas si c'est de la lavande ou du lavandin ???



Françoise 17/03/2013 23:00


Oh comme c'est beau cette variété de fleurs. Je rêve un peu.


A La Réunion, c'était facile puisque sous les tropiques, la végétation est luxuriante. Près de Toulouse, ce n'est pas pareil et ce printemps, je me lance dans des plantations diverses.  Je
regrette les échanges qui se faisaient spontanément à La Réunion. Il est vrai aussi qu'en métropole, je ne connais pas grand monde alors je fréquente les marchés, les jardineries, magasins de
bricolage et autres. Petit à petit...


Merci pour ce moment coloré.


Bonne nuit.

Françoise Andersen 18/03/2013 11:39



A Toulouse tu dois pouvoir avoir de jolies fleurs puisque j'en ai même au Danemark, qui est quand même beaucoup plus au Nord !


 J'ai mëme déjà eu des plantes exotiques, entre autres j'ai réussi à avoir des fruits de la passion. Ils étaient aussi gros que ceux qu'on peut acheter, mais je n'ai pas osé les manger.
J'avais vu quelque part sur le Net qu'il pouvait s'agir d'une espèce sauvage pas comestible. 


C'est vrai que les Réunionais sont très conviviaux et ça doit te changer d'être en France. Ce n'est jamais facile de changer de vie. Je pense quand même qu'il est plus facile de se lier avec les
gens à Toulouse qu'en Haute-Savoie !