Mon petit paradis danois - 3 e partie - La maison avant /après (1)

Publié le par Françoise Andersen

Avant de quitter le Danemark pour nous installer à Thonon, nous voulions acheter une "maison d'été" pour y passer la belle saison. Après en avoir vu beaucoup, nous nous sommes décidés le jour-même pour celle-ci qui était vraiment bon marché. Elle avait plusieurs avantages: elle était située dans un lotissement très calme, à 250 m de la mer et à seulement 7 km du ferry. Nous étions habitués à faire 160 km depuis le port de Rødbyhavn pour arriver à Copenhague et le trajet entre la France et le Danemark se trouvait ainsi bien raccourci. D'autre part l'intérieur nous allait parfaitement: une grande pièce à vivre qui combinait cuisine, salle à manger et salon, une petite salle d'eau, une chambre et 2 très petites pièces (une pour moi et une pour mon mari). 

 

C'était les avantages. Mais il y avait aussi des inconvénients que je trouvais surmontables: il allait falloir refaire toutes les peintures et abattre les grands arbres qui cachaient la lumière et le soleil.

 

 

                                    AVANT    (Le jour de l'achat, novembre 1999)

 

       DSCN0299.JPG

 

                                                   APRÈS     ( été 2012)

 

 

       P1010614-copie-1.JPG

 

Nous avons commencé par faire abattre tous les grands arbres  qui cachaient la maison et même le noisetier, car l'écureuil venait avant nous chiper les noisettes. Mais cet arbuste avait la vie dure. Il est reparti et je le coupe régulièrement en demi boule.  Nous avons fait percer une petite fenêtre, dans le mur de la façade. Le séjour n'avait en effet que des fenêtres et portes-fenêtres donnant sur les 2 terrasses. Nous avons mis une porte d'entrée blanche vitrée en haut au lieu de la porte d'entrée sans vitre bleu foncé. 

 

J'avais remarqué que les boiseries semblaient en mauvais état à certains endroits, mais je ne m'imaginais pas qu'elles étaient pourries à ce point. Il a fallu refaire faire toutes les façades en bois. Nous en avons profité pour mettre du double vitrage. Mais cela ne s'est pas fait en un jour. Nous avons pris un mur par an. Au fur et à mesure que le menuisier avançait dans ses travaux, je me rendais compte que nous avions acheté une ruine.

 

 

                    P7280417-copie-1.JPG

 

 

          336.JPG   P7280416.JPG

 

Mais nous n'avons rien regretté car, petit à petit, c'est devenu une très jolie petite maison, dont nous ferons le tour dans le prochain épisode en continuant notre "avant / après"

 

À suivre...


 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ker Mary 11/03/2013 10:13


ah le problème du bois c'est qu'on ne voit pas à quel point ça peut être pourri. C'est devenu une jolie petite maison.

Françoise Andersen 11/03/2013 17:15



Je sais maintenant que dès qu'on voit une petite attaque, il faut creuser avec un tournevis pour voir l'ampleur des dégâts.



Ludivine 11/03/2013 09:30


ça arrive à tout le monde d'avoir des surprises sur l'état réel de ce qu'on achète. Mais elle est bien mignonne,cette maisonnette, je comprends votre coup de coeur! J'adore les nouvelles
couleurs.Belle réussite, Bises

Françoise Andersen 11/03/2013 17:05



Oui le couleur était trop sombre avant. C'est incroyable comme une couche de peinture peut faire des miracles ! J'adore peindre car ça a un côté magique.



@nnie54 10/03/2013 14:19


 ça a été ton coup de coeur c'est tout ! maintenant tu en profites avec plaisir !


@nnie

Françoise Andersen 11/03/2013 16:56



Je crois que le coup de coeur a été non pas pour ce que je voyais mais pour ce que cela allait devenir



@nnie54 09/03/2013 21:51


Bonsoir Françoise et bonne fête à toi, il est encor temps de le dire...


Cette maison qui est vôtre là-bas a demandé du travail de rénovation (quand je vois le bois... :  ]) et c'est certainement bien plaisant de vous y rendre chaque année... Le petit écureuil
doit vous attendre à chaque fois.


Biz et  bon dimanche 


@nnie

Françoise Andersen 10/03/2013 11:56




Un conseil á ceux qui veulent acheter une maison en bois: si vous voyez une "attaque" creusez avec un tournevis comme un dentiste avec sa fraise, quand il a trouvé une tout peite carie qui
s'avère grave en-dessous !  Remarque j'aurais quand même acheté cette maison. Mais je ne comprends pas comment j'ai pu avoir le coup de foudre pour cette "ruine". Je dois avoir beaucoup
d'imagination !




eva 09/03/2013 20:44


il fut s ' accrocher quelquefois



Françoise Andersen 10/03/2013 11:43



Mais le résultat en valait la peine !