Mon petit paradis danois - 2e partie - les environs immédiats (1)

Publié le par Françoise Andersen

Nous faisons toujours quelques courses  au petit supermarché de Rødbyhavn pour notre déjeuner, car une fois dans le lotissement, on ne peut rien acheter: il n'y a en effet ni commerce, ni hôtel, ni restaurant, ni même un camping. C'est la campagne dans tout son calme et sa splendeur. Après avoir déjeuné, nous allons au bout de la rue dire bonjour à notre amie Kirsten et la remercier pour les petites surprises qui nous attendent toujours sur la table de la salle à manger à notre arrivée.


voir

 

http://histoires.vraies.over-blog.com/article-une-delicate-attention-107951980.html

 

 

Vous pouvez voir sur la gauche notre terrain qui fait l'angle.

 

Comme vous pouvez le constater il n'y a pas beaucoup de circulation dans notre "rue", surtout en semaine où le lotissement est quasi désert, à part les 6 ou 7 retraités qui y vivent toute l'année.  Presque tous les propriétaires ne viennent que pendant le week-end et les vacances, car on n'a pas le droit d'utiliser sa maison de vacances ("sommerhus" = maison d'été) comme résidence principale. C'est interdit - sous peine de poursuites - d'y habiter entre le 1er octobre et le 31 mars., à part de courts séjours, comme par exemple pour y passer les fêtes de fin d'année.

 

 

      P1020499.JPG

 

 

Nous quittons Kirsten pour aller "dire bonjour" à la mer. En écrivant ceci, je repense à une jolie phrase de Romain  Gary, lors de ses propres retrouvailles avec la mer (dans "La Promessse de l'Aube" ??): " Elle m'a tout de suite reconnu et est venue me lécher les pieds". 

 

 

Pour aller sur la plage, il faut monter l'escalier qui mène à la digue. En effet notre maison est  à 1 m au-dessous du niveau de la mer, dans une zone de polders protégée par une digue.

 

 

     DSCN2505.JPG

 

 

     DSCN2647-copie-3.JPG

 

 

Cette digue a été réhaussée après le raz de marée qui a eu lieu en 1872. Elle est passée de 2,40 m à 3,70 m. Malgré tout, les nuits de tempête, quand j'entends depuis mon lit la mer se déchaîner, je me demande si c'est suffisant.

 

 

    195-copie-1.JPG


 

Cette digue longe la mer sur une trentaine de km. Elle est interdite aux véhicules à moteur et comme les Danois sont très disciplinés, on y croise seulement de temps en temps des piétons ou des cyclistes. Un vrai paradis pour moi qui suis allergique aux gaz d'échappement. Mon plus grand plaisir pendant ces 5 mois est de pouvoir respirer un air parfaitement pur. 


 

Début mai, le bord de la digue est couvert de jolies petites fleurs roses. On aperçoit la petite plage du lotissement, que je vous présenterai une autre fois. Nous allons d'abord, dans le prochain épisode, revenir à la maison et, grâce à de vieilles photos, voir l'état de délabrement dans lequel elle était lors de l'achat.  

   

 

     strand lille    

     

 

 

 

      A suivre ...  

 

 

Commenter cet article

Ker Mary 11/03/2013 10:11


et alors avec des maisons de vacances aussi inhabités il n'y a pas de voleurs?

Françoise Andersen 11/03/2013 17:14



Oh que si ! Surtout depuis qu'il y a des bandes organisées qui viennent des pays de l'Est. C'est nouveau. Ils embarquent tout le gros électroménager. Surtout dans les maisons qui viennent d'être
construites et où tout est neuf. Mais la police a attrapré quelques bandes en 2011  et il y a eu moins de cambriolages l'hiver qui a suivi. Mais en général ils choisissent des maisons dans
lesquelles ils peuvent voir de l'extérieur  qu'il y a quelque chose à voler. Chez nous il n'y a aucun objet de valeur. Tout ce qui est électronique fait l'aller tout France Danemark. Et je
laisse bien les rideaux ouverts (il n'y a pas de volets au Danemark) pour  qu'ils voient   que ça ne vaut pas la peine de se donner du mal pour rien. 



coccinelle23 08/03/2013 20:25


BONSOIR Françoise, c'est joli ces petites fleurs roses, je en connais pas le Dannemark et suis ravie de le découvrir içi..un GRAND merçi...amitiés YVETTE DU SUD

Françoise Andersen 08/03/2013 20:43



Je ne les connais pas non plus. Elles ne durent pas longtemps. L'an dernier nous étions arrivés 15 jours plus tard, et elles n'étaient déjà plus en fleurs. En tout cas c'est très joli, ce tapis
rose. Je suis contente de pouvoir te faire connaître le Danemark