La petite capucine qui voulait absolument voir le jour

Publié le par Françoise Andersen

Pendant le voyage France-Danemark, il y avait, dans le coffre de la voiture, en plus des 20 géraniums, 20 petits plants de capucines. J'avais semé les graines à Thonon, fin mai.

 

En arrivant j'ai retrouvé ici des graines de l'an dernier et, même si c'était sûrement trop tard (7 juin), je les ai quand même semées dans un pot. Je n'ai pas été étonnée qu'aucune ne montre le bout de son nez, au bout de 2 ou 3 semaines. J'ai alors mis dans ce pot les petits plants de pavots que m'avait donnés Kirsten et qui sont encore en train d'y mourir tout doucement. Je comptais, quand j'aurais le temps, planter autre chose, mais une retraitée, surtout à la campagne, est toujours occupée par un tas de choses. 

 

Quelle ne fut pas ma surprise, il y a quelques jours, de voir tout à coup plein de feuilles de capucines. Mais ce n'est pas le plus étrange. Quand j'avais planté les pavots, cela avait fait remonter à la surface 2 graines de capucines qui n'avaient pas germé. Chaque jour je me disais qu'il fallait que je les enlève ainsi que les pavots moribonds. 

 

Heureusement que je ne l'ai pas fait, car l'une des capucines avait apparemment un tel instant de survie qu'elle a commencé à germer, même au-dessus de la terre. Je n'ose pas y toucher. Quand elle me semblera assez forte, je lui trouverai une place de choix quelque part. Une telle volonté de vivre doit être récompensée. Celle de droite a baissé les bras (si je puis dire) depuis longtemps. 

 

A côté on peut voir le seul plan de pavot qui n'a pas l'air en phase terminale. Je garde bon espoir de le voir en jour en fleur, malgré les prévisions pessimistes de Bruno.


 

    DSCN1876.JPG

 

Les capucines semées à Thonon sont bien sûr bien plus avancées

 

     DSCN1879.JPG

 

                                        DSCN1880.JPG

 

Les géraniums, qui étaient tout petits et pas fleuris à Thonon, ont l'air d'avoir apprécié le climat. Comme vous le voyez sur les photos, aujourd'hui ce n'est pas réjouissant (ciel blanc, averses de temps en temps). Mais je crois qu'à Thonon, ce n'est guère mieux. 

Commenter cet article

Thérèse74 30/06/2013 17:00


Tes capucines ont du attendre que le moment soit propice pour pousser. Chez moi aussi elles ont commencé à sortir de terre il y a à peine une quinzaine de jours. Ce sont des plantes qui se sont
ressemées seules de l'an dernier.


Mes géraniums commencent aussi à bien pousser et à fleurir, il faut leur laisser le temps.


 

elle-rium 30/06/2013 10:51


les capucines, quand ça se plait ça pousse comme du chiendent ! du moment que le lieu lui plait car chez moi celles semées à droite poussent mais pas celles semées à gauche.... Va comprendre !!
pour les pavots c'est pareil, j'en ai des mauves qui poussent sauvagement un peu partout mais de beaux géants rouges qui poussent chez mon voisin ne veulent pas prendre dans mon jardin malgré les
graines que je peux récupérer quand ça passe à travers le grillage. Bizareries de la nature...

vivi 29/06/2013 19:20


Le temps n'est pas très beau chez nous non plus : ciel gris, crachin. J'adore les capucines, de vrais rayons de soleil dans cette grisaille. Elles poussent aussi chez moi :o)