La loi de Jante

Publié le par Françoise Andersen

Il ne s'agit pas d'une loi mais d'un ensemble de règles de bonne conduite que je croyais typiqement danoises, mais qui s'avèrent être valables dans tous les pays nordiques. On apprend beaucoup de choses quand on tient un blog !

Mon erreur vient du fait que même si ces règles existent depuis très longtemps, elles n'ont été formulées qu'au début du XXe siècle par un écrivain danoisAksel Sandemose. Le héros d'un de ses romans est originaire d'une ville imaginaire du Jutland qu'il a appelée Jante (d'où le nom de la "loi"). Certains considèrent que la  ville natale de l'auteur (Nykøbing Mors) a servi de modèle à Jante. Mais en fait il paraît qu'elle  peut s'appliquer non seulement à la manière dont les gens se comportent entre eux dans les pays nordiques, mais même dans le monde entier.

Mais pour moi elle est ttypiqement danoise. Malheur à qui transgresse cette "loi" 

Vous trouverez ci-dessous les 10 "commandements" formulés par Aksel Sandemose et que l'auteur brésilien Paulo Coelho résume ainsi : 

    "Tu ne vaux rien, personne ne s'intéresse à ce que tu penses, la médiocrité et l'anonymat sont le meilleur choix. Si tu agis ainsi tu n'auras jamais de problèmes dans la vie"

Paulo Ceilho continue ainsi:

"C'est grâce à elle (La loi de Jante) que le monde a été manipulé de toutes les manières par des gens qui n'ont pas peur des observations des autres et finissent par faire tout le mal qu'ils désirent. Nous venons d'assister à une guerre inutile en Irak, qui continue de coûter nombre de vies; nous voyons un grand abîme entre les pays riches et les pays pauvres, l'injustice sociale partout, une violence incontrôlée, des gens qui sont obligés de renoncer à leur rêves pour cause d'attaques injustes et lâches. Avant de provoquer la Seconde Guerre mondiale, Hitler avait donné divers signes de ses intentions et s'il a pu aller plus loin, c'est qu'il savait que personne n'oserait le défier à cause de la loi de jante. La médiocrité peut être confortable, jusqu'au jour où la tragédie frappe à la porte, et alors les gens se demandent: "Mais pourquoi personne n'a-t-il rien dit, alors que tout le monde voyait que cela allait arriver?" C'est simple:personne n'a rien dit parce que eux non plus n'ont rien dit. Donc pour éviter que les choses n'empirent cnore, peut-être est-ce le moment d'écrire l'anti-loi de Jante:

" Tu vaux beaucoup mieux que tu le ne penses. Ton travail et ta présence sur Terre sont importants,même s itu ne le crois pas. Bien sûr, en pensant ainsi, tu risques d'avoir beaucoup de problèmes parce que tu transgresses la loi de Jante - mais ne te laisse pas intimider, conitnuer à vivre sans crainte et tu gagneras à la fin"

                Copyright  Guerre de lumière, publication sur le site

                              www.paulocoelho.com.br

Loi de Jante dans les pays nordiques     (Source: WIKIPEDIA)

 

Tu ne dois pas croire que tu es quelqu'un de spécial !

Tu ne dois pas croire que tu vaux autant que nous !

  •  Tu ne dois pas croire que tu es plus malin/sage que nous !
  •  Tu ne dois pas t'imaginer que tu es meilleur que nous !
  • Tu ne dois pas croire que tu en sais plus que nous !
  • Tu ne dois pas croire que tu nous es supérieur
  • Du skal ikke tro at du duer til noget ! - Tu ne dois pas croire que tu es capable de quoi que ce soit !
  • Du skal ikke grine af os ! - Tu ne dois pas rire de nous !
  • Du skal ikke tro at nogen bryder sig om dig ! - Tu ne dois pas croire que quiconque s'intéresse à toi 
  • Du skal ikke tro du kan lære os noget ! - Tu ne dois pas croire que tu peux nous apprendre quelque chose
  •  

 

                                          

 

Plaque commémorative à la mémoire d'Aksel Sandemose, apposée  sur un mur de sa ville natale (Nykøbing Mors).

On peux y lire les "10 commandements" de la  "Loi de Jante"

Source: WIKIPEDIA

Commenter cet article

Françoise Andersen 22/07/2013 12:13


Pour MARY


" Terrifiant" est peut-être le mot que tu cherchais....

Mary 21/07/2013 20:38


ouh la la c'est spécial (j'arrive pas à trouver le terme de ce que je voudrais dire)