L'OFFICIER ALLEMAND

Publié le par Francoise Andersen

Cet article a été déplacé  

Cliquez sur ce lien pour accéder à mon autre blog

 

© Françoise Andersen

Commenter cet article

paquerette 08/06/2013 22:34


Ma mère se souvenait aussi que ses parents avaient logé des officiers allemands.


Tu es originaire de quelle régions


bisous et bonne soriée

Françoise Andersen 09/06/2013 10:19



nous habitions à Creil à 45 km au nord de Paris. J'ai écrit l'histoire en deux épisodes. J'espère que je n'ai pas oublié de programmer la suite. J'ai fait cela à toute vitesse
avant de partir  car je pensais qu'il allait falloir aqttendre quelques jours au Danemark avant que j'aie une connection



Dani et ses chats 02/11/2012 12:48


Quand une histoire disparait,  tu vas voir dans brouillons et aussi dans sauvegarde si elle y est.  Sinon  tu vas voir dans Google aussi.


Si tu ne la retrouves pas,  tu attends le lendemain car OB tourne pdt la nuit.


Et si le lendemain ton histoire n'est pas revenue     il ne te reste plus qu'à l'écrire à nouveau.


Dani


 

Françoise Andersen 02/11/2012 15:41



Un grand MERCI pour ces précieux renseignements. 



Dani et ses chats 02/11/2012 12:45


Ok,  là il y est mon commentaire     donc c'est pour la suite que je t'en posterai un après avoir lu
ton article (ce soir)


 


Bisessssssssssssssss

Françoise Andersen 02/11/2012 15:41



Éteins plutôt ton ordinateur ! Il y a aussi une vie en dehors des blogs  :))  


Surtout que tu avais déjà lu toute l'histoire, que j'ai coupée en 2 lors de la nouvelle mise en page. Ce qu'il y a de nouveau, c'est juste un ajout sur mon oncle, ancien Résistant et centenaire.



Francoise Andersen 01/11/2012 22:06


Commentaires








ou c'est pas gentil ce suspense  et alors? et alors?



COMMENTAIRE N°1 POSTÉ PAR KER MARY IL Y A 3 JOURS À 18H50






Tu peux maintenant lire la fin  :))


Bonne journée. Ici on se croirait à nouveau en été. On ne sait plus comment s'habiller !



RÉPONSE DE FRANÇOISE ANDERSEN AVANT-HIER À 10H40


Dani et ses chats 25/09/2012 17:32


Je suis très émue car ça me rappelle l'histoire que ma mère me racontait au sujet de mon frère.  Pareil, les allemands qui avaient réquisitionné le domaine n'étaient pas méchants.
 Seulement il fallait qu'ils obéissent aux ordres.


Celui qui prenait mon frère, ma mère le craignait tout de même, bien qu'avec le temps elle s'est vite rendu compte qu'il ne voulait aucun mal à mon frère, bien au contraire.  Quand il lui
avait demandé la permission de prendre mon frère pour s'occuper de lui pendant la journée, ma mère avait dit oui car elle n'avait pas osé lui dire non car elle avait peur.


Un beau jour tout le monde est parti.  Il n'est resté que ce joli souvenir d'un allemand qui avait lui aussi un petit garçon resté en Allemagne et il lui languissait de le revoir.


Comme quoi j'ai toujours su que beaucoup étaient obligés de subir cette guerre.


Dani


 

Françoise Andersen 01/10/2012 10:18



Oui il y a beaucoup d'histoires semblables. Je me souviens d'avoir passé des vacances avec une amie de lycée chez la grand-mère de celle-ci. Pendant mon séjour, nous avions eu la visite d'un
Allemand qui, quand il était prisonnier en France avait été "prêté" á cette dame pour l'aider (comme Fernandel en Allemagne dans la "vache et le prisonnier". Cela a été très émouvant d'assister à
leur retrouvailles. il s'est jeté dans les bras de la grand-mère comme si c'était sa mère. En fait elle avait traité cet Allemand comme son fils pendant qu'il travaillait chez elle.