L'ARAIGNÉE BLANCHE

Publié le par Françoise Andersen


Quand j’habitais en ville, j’avais très peur des araignées. Dès que j’en voyais une, je paniquais. Mais quand nous avons commencé à vivre à la campagne, je me suis peu à peu habituée à ces bestioles parfaitement inoffensives. J’ai même chaque année une grosse araignée noire qui travaille pour moi bénévolement dans la maison. Elle habite dans un recoin, près du plafond, et je me garde bien de l’en déloger. En effet, quand une énorme mouche entre dans la pièce et que je n’arrive pas à la chasser, j’abandonne car je sais que je ne vais pas tarder à entendre une sorte de bourdonnement continu, que j’ai appris à reconnaître. 

C’est la mouche, que l’araignée a attrapée et qui essaie en vain de se libérer. Les araignées et moi, nous nous entendons donc maintenant très bien.

Mais un jour, le long du mur de la terrasse, j’en ai vu une qui ne m’a pas semblé très sympathique. Son dos ressemblait à une grosse tête avec deux petits yeux jaunes et ses pattes étaient très velues. Je me suis dit que je n’aimerais pas l’avoir comme locataire. L’idée qu’elle puisse me grimper dessus la nuit, pendant mon sommeil, me donnait la chair de poule. Mais comme elle était dehors et qu’elle était en train de tisser une magnifique toile d’une régularité étonnante, je me suis contentée de la photographier.

Je ne pensais pas que nos destins allaient bientôt à nouveau se croiser.

Quelques jours plus tard, je venais de finir de repeindre la partie blanche de la façade, mais il me manquait encore les deux petites fenêtres du haut.

Avant de me mettre au travail, j’avais pris un balai pour enlever les toiles d’araignées qui étaient sous le toit et chasser leurs propriétaires, avec précaution et sans leur faire de mal, mais j’en avais apparemment oublié une. En effet, en peignant, j’ai senti quelque chose qui tombait soudain sur ma main gauche. J’ai eu le temps de m’apercevoir, avec effroi, que c’était l’araignée marron que j’avais prise en photo. J’ai eu immédiatement le réflexe de la chasser d’un large mouvement de la main droite, l’envoyant valser très loin, sur la pelouse. Comme je n’étais liée à elle par aucun lien affectif, et qu’elle m’inspirait même une certaine répulsion (pour ne pas dire une répulsion certaine), j’ai repris mon travail, sans plus m’en soucier.

Mais quelle ne fut pas ma surprise, le lendemain, de découvrir, à gauche de la porte, l’araignée qui était revenue. Elle était à moitié blanche. Quand j’avais fait ce grand geste pour m’en débarrasser, c’est le pinceau plein de peinture, que je tenais à la main, qui l’avait touchée.

Elle semblait beaucoup moins en forme que le jour de la photo, mais elle s’était remise au travail. Toutefois l’irrégularité de sa nouvelle toile laissait craindre qu’elle n’ait subi un léger traumatisme crânien, lors du choc avec le pinceau !

 

©  Françoise Andersen

Cette histoire a déjà été publiée, il y a quelques années, sur le site de l'école de Martigny

(Suisse)            



Publié dans ANIMAUX DIVERS

Commenter cet article

Dani et ses chats 25/10/2012 20:41


Ok je recommence car ça fonctionne mal  


Je disais que ton histoire est bien mignonne !


Je l'ai vu sur le site de l'école de Martigny.


 


Bravo Françoise, supers tes histoires !


 


Bises. Dani en pause....


 

Françoise Andersen 26/10/2012 09:42



J'ai beaucoup regretté que l'instit qui les publiait soit parti en retraite et que son successeur n'ait pas continué. Mais la page existe encore dans les archives du site. Il y a marqué en bas:
plus de mise à jour depuis janvier 2012.


En fait les plus anciennes histoires remontent au début des années 90 quand je les écrivais sur un forum de Compuserve (qui est devenu ensuite AOL). C'est Compuserve qui a inventé le concept de
forum à une époque où la plupart des Français pianotaient encore sur leur Minitel. Je me suis fait un tas d'amis virtuels sur FranceForum. Ensuite, en France,  j'en ai connu
plusieurs "en vrai" et je suis encore en contact avec certains, 20 ans plus tard. 



Ker Mary 25/10/2012 14:46


en ce moment les grosses noires rentre dans la maison et autant les petites et les faucheuses je tolère autant les grosses j'ai un haut le coeur. il y a quelques années de cela j'aurai hurlé en
les voyant... aujourd'hui je leur balance juste des gros livres sur la tête

Françoise Andersen 26/10/2012 10:01



Mon "employée bénévole" est une grosse noire, mais la maison n'a pas de grenier, et le plafond est tràs haut à cet endroit, sous l'arête du toit. Elle reste dans son coin et je n'en ai donc pas
peur. Et puis elle m'est bien utile. (voir "l'Araignée blanche"). 



Dani et ses chats 24/10/2012 20:33


Je pense plutôt que les essences et autres "poutingues"  qui se trouvent dans la peinture l'auront fortement incommodée, voire intoxiquée.


Jolie avec sa grosse rayure blanche  


Elle n'a peut-être pas fait long feu après....


Quoique c'est costaud ces bestioles !


 


Je ne ferai pas de mal à une araignée, mais ça je crains !


Le hurlement que je pousse quand j'en ai une qui me touche  brrrrrrrrrrrrrrrrrrr


Tout le voisinage doit m'entendre ! Ils doivent se demander ce qu'il se passe  


 


Hier soir ce n'était pas une araignée, c'était une sorte de bestiole triangulaire un peu verte  berk   qui m'est tombé dessus !  Les chats étaient à sa poursuite, et elle n'a rien
trouvé de mieux que de sauter du plafond dans mon cou  grrrrrrrrrrr


Bernard m'a dit : mais tu es folle !  


Je lui ai dit : ce n'est pas possible, vous  (lui + les 6 chats)  êtes 7  à ne pas craindre ces bestioles,  et c'est sur moi qu'elle tombe !  Débarasse moi au plus vite
d'elle.  Il a pu l'attraper et l'a jeté en bas dans le jardin du voisin  


Elle l'a échappé belle la bête car avec les minous elle aurait pu finir très mal !


 


Et s'il doit y avoir une bête quelque part, c'est sur moi qu'elle est ou dans mon repas.  Un jour au restaurant dans la tour de la Part-Dieu, j'avais un cafard dans mon île flottante
   Je n'ai pas remangé de ce dessert pdt plusieurs années !


 


 

Françoise Andersen 24/10/2012 22:38



C'est costaud en effet ! Je l'ai revue plusieurs fois au cours de l'été. Il faut dire que je n'achète que de la peinture "écolo" soluble à l'eau. 



Dani et ses chats 24/10/2012 20:22


C'est ta maison danoise que je vois ?


Ce sont TES photos ?


Tu devrais signer tes textes à la fin et mettre une date aussi.  


Plus ça :  ©





Je crois que je vais me payer un copyright, car ça ne coûte que 10 euro et c'est valable tout le temps.  Je pense que ça en vaut la peine, car je ne veux pas que mes textes soient copiés ni
mes photos d'ailleurs !


Que les personnes qui manquent d'inspiration aillent voir ailleurs pour plagier les textes     ou photos
etc...


Oui je sais ce n'est pas très cool pour les autres blogueurs ce que je dis, mais en France on dit : à chacun son caca  (sa m---e)


 


Pour les scraps, lorsque je les partage, je le marque avant le scrap


(Clic pour agrandir et enregistrer)  là c'est autorisé, avec même ma bénédiction    vu que c'est fait pour
partager.


 


Qu'en penses-tu du copyright ?


Dani en pause....


 


ps : je te mets le lien pour que tu me dises ton avis car ça fait un moment que l'idée me trotte dans la tête...


 


http://www.copyrightdepot.com/


 

Françoise Andersen 24/10/2012 22:36



Oui, c'est notre petite maison danoise, mais je t'enverrai des photos plus récentes dans un mail, car celle-ci date d'il y a quelques années. On la renove un peu chaque année. On a entre autres,
depuis,  changé la porte d'entrée.