DES MÉSANGES QUI PRÉFÈRENT MANGER BIO

Publié le par Françoise Andersen

 
Je me contentais de mettre des graines de tournesol dans la mangeoire des petits oiseaux que je nourris sur mon balcon, jusqu’au jour où je me suis aperçue que le voisin du dessous avait commencé à suspendre à des arbustes de gros filets de noisettes, attirant ainsi tous "mes" oiseaux. Ce voisin ne mange que des produits biologiques et, même pour les animaux, il se fournit uniquement dans un magasin bio ! Je trouvais cela exagéré, mais vous allez voir pourquoi j’ai changé d’avis.
J’avais réagi immédiatement à cette concurrence déloyale en mettant, dans un filet vide qui avait contenu des boules de graisse, des noisettes qui, au départ, étaient destinées à être grignotées par moi devant la télé. J’avais ainsi tout de suite retrouvé mes petits pensionnaires.
 
 
Mais un jour j’ai, par mégarde, jeté le filet vide. Je me suis dit que si je mettais les noisettes directement dans la mangeoire, elles partiraient trop vite. En effet les mésanges, au lieu de manger sur place, font du "drive in", comme chez Mc Do. Elles prennent une cacahouète entière dans leur bec, pour aller ensuite la manger ailleurs. Un jour, j’ai d’ailleurs été témoin d’un spectacle amusant : une petite mésange bleue en avait laissé tomber une sur le sol du balcon. Elle essayait de la remettre dans son bec, mais elle n’y arrivait pas. A chaque nouvelle tentative, la noisette roulait devant elle. On aurait dit qu’elle jouait au foot ! Quand les noisettes sont dans un filet, les mésanges s’y accrochent et j’ai le temps d’assister à leur repas, car elles sont bien obligées de le prendre sur place.
 
 
Comme je n’avais pas encore jeté un filet qui avait contenu des oranges, je me suis dit que cela ferait l’affaire. J’ai découpé un morceau dedans pour y enfermer une poignée de noisettes. Mais les oiseaux semblaient ignorer mon filet et allaient uniquement sur celui du voisin. Pourtant le sien était orange, comme le mien. Ce n’était donc pas cette couleur qui leur faisait peur. Alors pourquoi ne venaient-elles pas chez moi ?
 
 
Il m’est alors venu une idée. Je me suis dit que ce filet était peut-être imprégné des pesticides qui sont sur la peau de toutes les oranges non bio. Je lave très soigneusement les fruits avant de les presser, mais je n’avais pas pensé que ce n’était pas une bonne idée d’utiliser ce filet pour la nourriture des oiseaux. J’ai donc fait une expérience. J’ai versé des noisettes directement dans la mangeoire et les mésanges se sont immédiatement ruées dessus. Elles avaient apparemment senti que le filet était "empoisonné".
Une amie, à qui j’ai raconté cette histoire, m’a dit qu’au zoo de Copenhague, si on donne aux singes des bananes bio, ils les mangent sans les éplucher. Mais si on leur donne des bananes traitées, ils les épluchent.
 
 
Cela m’a rappelé que tout que nous mangeons contient malheureusement de plus en plus de produits chimiques et de restes de pesticides. Contrairement à nous, les animaux savent souvent reconnaître ce qui est toxique. Désormais je vais donc aller acheter mes oranges dans un magasin qui ne vend que des produits biologiques. J’en profiterai pour acheter aussi des noisettes. Je ne veux plus que mon voisin écolo puisse faire du "détournement d’oiseaux".

 

Publié dans OISEAUX

Commenter cet article