C'est le printemps

Publié le par Françoise Andersen

Ma voisine et amie, Kirsten, qui aime bien plaisanter et rire et qui veille sur notre maison danoise en notre absence, m'a écrit le 28 février en me disant: "J'ai décidé que le printemps allait arriver demain, le 1er mars". Et elle s'est mise à jardiner.

 

Je me suis dit que c'était simple en effet, et qu'il suffisait de décider que c'était le printemps. Je suis donc allée illico acheter des primevères pour le balcon. J'ai pris la précaution de poser les jardinières vers l'intérieur, de façon à ce qu'elles soient protégées par le toit de l'immeuble, qui avance. Maintenant le printemps est arrivé sur le balcon. La méthode de Kirsten marche bien, puisque ça a même fait fondre presque toute la neige qui était sur la pelouse   ;))


 

    DSCN0276


 

Seul point noir : en ce moment  toute la région Rhône-Alpes est si polluée qu'à plusieurs endroits on a dépassé le seuil de 10 et qu'ils ne peuvent plus mesurer. La qualité de l'air est en effet notée de 1 (bonne) à 10 (très mauvaise). Les gens ont les yeux qui pleurent, toussent, les asthmatiques vont très mal. Il paraît que c'est à cause d'une haute pression et au manque de vent. On a un couvercle de nuages au-dessus de nous et il faut monter au-dessus de 1200 m pour y échapper. Alors vivement qu'il pleuve, pour une fois.

Commenter cet article

Alba 05/03/2013 14:56


Mais qu' elles sont jolies !


Ça donne envie !


 

Françoise Andersen 05/03/2013 15:14



Et elles ont tenu le coup, même si on a eu des petites gelées nocturnes. Ma belle-soeur m'a dit qu'elle pouvaient suppporter quelques degrés au-dessous de zéro. En revanche mes mini pensées qui,
d'habitude, suppportent bien le gel périclitent. Il va falloir que je les "nettoie". L'an dernier je n'avais pratiquement laissé que les feuilles et elles sont bien reparties aux beaux jours. Les
autres années, je n'ai pas à "nettoyer": même avec de fortes gelées, au moindre rayon de soleil, elles refleurisaisent indemnes. Ca ne doit pas être la m^me espèce



Thérèse74 02/03/2013 21:42


Très joli appel du printemps, ça met un peu de gaieté sur les balcons.


S'il pleut ça n'arrangera rien à la pollution car elle tombera sur terre et dans nos jardins et les champs. Un bon coup de vent l'éparpillerait mieux.


bisous, bon week-end

Françoise Andersen 03/03/2013 09:58



Je t'avais répondu hier, mais ma réponse a disparu. Je te disais que ej préférais que la pollution soit par terre plutôt que dans mes poumons ;))