Chambre d'hôte pour mésange (suite et FIN) Suspect numéro 1: la buse

Publié le par Françoise Andersen

Je suis très triste et vous allez comprendre pourquoi.

Source Wikipedia

Source Wikipedia

Depuis plus d'une semaine, la petite mangeoire qui servait d'abri nocturne à ma mésange charbonnière reste désespérément vide. Au début je ne me suis pas fait trop de souci car il lui arrivait de découcher, mais de revenir le lendemain soir. Parfois, peu après s'être installée, elle était effrayée par quelque chose. Elle s'envolait alors vers le hêtre et y passait la nuit. Cela était arrivé pour la première fois, le soir où je m'étais levée pour la photographier, alors que nous étions en train de dîner. Je m'en étais beaucoup voulue, mais elle était heureusement revenue le lendemain.

Pour éviter que nos mouvements dans le séjour ne l'effraient. j'avais donc décidé de baisser à moitié les trois rideaux roulants du coin "salle à manger". Mon mari n'avait pas été ravi de cette solution, qui lui enlevait une partie de la jolie vue sur notre jardin fleuri. Mais il s'était résigné, craignant sûrement que je lui dise: "C'est ma mésange ou toi"  ;)

 

Chambre d'hôte pour mésange (suite et FIN) Suspect numéro 1: la buse
Chambre d'hôte pour mésange (suite et FIN) Suspect numéro 1: la buse

Je trouvais cet abri trop exigü et plein de courants d'air alors, un jour,  nous sommes allés en ville acheter un nichoir. J 'espérais qu'il serait à son goût, qu'elle y passerait l'hiver et nous y ferait de beaux enfants au printemps. Bref je faisais une sorte de remake de "Perrette et le pot au lait". Je n'ai pas lésiné sur le prix: rien n'était trop beau pour mon enfant adoptif.

Chambre d'hôte pour mésange (suite et FIN) Suspect numéro 1: la buse

Un soir elle est rentrée se coucher un peu plus tôt que d'habitude, alors que je n'avais pas en encore fermé les rideaux. Je les ai donc baissés TRÈS lentement, centimètre par centimètre et sans à coups, pour ne pas l'effrayer. Tout s'est bien passé.

Malheureusement, peu après, mon mari a voulu s'assurer qu'elle était toujours là et il a délicatement soulevé un côté du rideau. Ce qui devait arriver, arriva. Elle s'est envolée en direction de l'arbre.

Mon pauvre mari a eu beau dire "Je suis vraiment désolé", cela n'a pas apaisé ma colère. J'ai encore honte aujourd'hui de la réaction disproportionnée que j'ai eue. 

J'ai vainement attendu qu'elle revienne. Je me consolais en me disant qu'elle revendrait le lendemain, comme cela lui était déjà arrivé.

Mais je ne l'ai plus revue depuis et je pense qu'elle a été la proie d'une buse. En effet depuis quelques jours, il y en avait une qui tournoyait au-dessus du jardin. Le pire c'est que l'écureuil a également disparu.

Chambre d'hôte pour mésange (suite et FIN) Suspect numéro 1: la buse

Je dois maintenant me contenter de la famille faisan et du lièvre. Au début celui-ci détalait dès que je levais les rideaux le matin, mais il semble maintenant me connaître. Il s'éloigne juste de quelques mètres.. Il reste là immobile à admirer notre jardin. Mais il ne pourra jamais remplacer ma chère mésange.

Chambre d'hôte pour mésange (suite et FIN) Suspect numéro 1: la buse
Chambre d'hôte pour mésange (suite et FIN) Suspect numéro 1: la buse

Publié dans OISEAUX

Commenter cet article

nadia-vraie 27/11/2016 23:02

Bonjour Françoise,

J'adore les mésanges, je serais triste comme toi de l'avoir perdue.
mais tu en as des animaux et oiseaux qui vont chez-toi? Habites-tu près des bois.
À bientôt Françoise.

Bruno 30/09/2016 21:46

Quelle bien triste histoire

covix 20/09/2016 09:28

Bonjour,
Hélas, c'est vrai que la nature n'est pas tendre, mais tellement plus juste que les Humains.
Bonne journée
Bises

Françoise Andersen 21/09/2016 11:54

Oui les animaux tuent seulement pour se nourrir, C'est pourquoi j'ai pardonné à la buse.

Thérèse74 18/09/2016 18:09

Bonjour Françoise,
Pauvre mésange ! Malheureusement c'est la triste loi de la nature qui n'est pas toujours aussi douce qu'on s'imagine. Avec nos petits coeurs trop sensibles on a du mal à accepter mais on ne peut rien y changer.
Je vois qu'il y en a un qui s'est éclaté à polluer ton blog avec ses commentaires arnaqueurs à répétition, il y en a qui n'ont vraiment rien à foutre de leur vie...
Il pleut depuis vendredi, le temps s'est bien rafraichi, plus que 14 contre 35, voire plus, tout au long de ces dernières semaines.

Bonne fin de dimanche Françoise
Bises

Françoise Andersen 19/09/2016 13:05

Ici aussi ça s'est rafraîchi mais on n'était pas monté aussi haut. En revanche hier à Thonon il y avait 14 et nous on avait quand même 17 d'après la télé mais 19 d'après mon thermomètre. Il fait toujours meilleur ici que plus au nord. Nous allons peut-être rentrer le 1er octobre . Vous pourrez (ou tu pourras) alors revenir nous voir. A bientôt

arlette 17/09/2016 22:28

Triste pour la mésange ,mais j'ai souris ,tu as les mêmes reactions que moi avec ton mari!!!

bises

Françoise Andersen 19/09/2016 13:07

Peut-être que ce sont des réactions typiquement féminines et masculines :)