Le héron couvée 2015 SUITE L'union fait la force

Publié le par Françoise Andersen

J'ai du mal à croire le calendrier qui me dit que nous ne sommes qu'à la fin avril, car que le temps est vraiment estival. Ne désespérant pas de faire de meilleures photos de "mon" héron du parc d'Amphion, j'ai donc entrepris hier un nouveau safari-photo.

On se serait vraiment cru en été en arrivant sur la plage. Il y avait même quelques gamins grelottant sous des serviettes-éponges, qui avaient apparemment eu le courage d'aller se baigner dans l'eau du lac, qui devait être vraiment glaciale.

Le héron couvée 2015    SUITE   L'union fait la force

Quand je suis arrivée plus loin, près du grand arbre où loge "mon héron" au calme, j'ai tout de suite remarqué qu'un oiseau de proie tournoyait à nouveau autour de l'arbre. J'ai braqué mon appareil sur la cime, sans grande conviction, car je me disais que ce héron avait dû fuir comme la dernière fois, à cause du rapace. A ma grande surprise, je l'ai trouvé qui était tranquillement, soit en train de s'arranger les plumes, soit en train de nourrir des petits qui seraient déjà nés. Mais cela me semble un peu tôt car, il a l'habitude de couver en avril. 

Le héron couvée 2015    SUITE   L'union fait la force

Il semblait, contrairement à la dernière fois, indifférent à la présence du rapace.

J'ai compris la cause de ce courage soudain, quand je me suis aperçue qu'il avait maintenant un voisin: un autre héron dont le nid n'était pas très loin du sien. On aperçoit sa tête blanche à gauche.

Le héron couvée 2015    SUITE   L'union fait la force

J'ai envié leur bonne entente, en la comparant à l'atmosphère qui règne dans notre petite copropriété. Décidément les animaux valent mieux que les humains !

Quand le rapace s'est rapproché, les deux hérons ont protesté en poussant des croassements très intimidants et en claquant du bec dans sa direction. Leur ennemi commun s'est enfui illico. Il n'ose apparemment pas attaquer deux nids à la fois.

Cela prouve une nouvelle fois que l'union fait la force.

 

Publié dans OISEAUX, HÉRON

Commenter cet article

nadia-vraie 28/03/2016 22:56

Bonjour Françoise,

merci de ta visite et tu n,as pas d'autres belles histoires d'animaux à nous raconter?

Bon lundi de Pâques. et à bientôt.

nadia-vraie 22/05/2015 20:30

Bonjour Françoise et merci d'être venu voter.
Est-ce que je garde ta photo pour juin? car tu ne me l'a pas dit.
Bonne journée et à bientôt.

Thérèse74 12/05/2015 13:33

Bonjour Françoise,

Ton reportage est très intéressant, eh oui, l'union fait la force et c'est peut-être leur petit de l'année dernière qui a bâti son nid près de ses parents.
J'espère que tu vas bien, ça fait un moment que tu n'as pas publié. Je ne suis pas très présente non plus, j'ai été un peu souffrante ces derniers temps et j'ai du mal à remonter la pente.

Je te souhaite une belle journée ensoleillée, faut en profiter, le temps va de nouveau changer. Je pense que tu vas bientôt partir au Danemark ?

Bises

bruno 29/04/2015 08:41

Personnellement, je rentre d'une semaine sur l'ile d'Oléron avec les enfants, petits enfants, neveux et nièces, et comme tes gamins grelottants, moi aussi je me suis baigné dans l'océan Atlantique!!! Bon, je te confirme qu'elle n'est pas chaude: 13°; alors je n'y suis resté que quelques minutes. Mais il faisait si bon dehors, 24°, que je n'ai pas eu froid en sortant. J'y ai même replongé deux jours après accompagné d'une nièce et d'un petit neveu.

Françoise Andersen 29/04/2015 09:55

J'admire ton courage que je pourrais qualifier de "viking". Moi le pire que j'ai connu c'est dans le Jutland en juillet: la mer du Nord était à environ 15 degrés. J'ai essayé d'y aller tout doucement en n'y mettant que mes pieds et en attendant un peu de m'habituer avant d'avancer. Mais je ne suis jamais allée plus loin car mes pieds commençaient carrément à s'ankyloser par le froid !

nadia-vraie 28/04/2015 22:27

Très bon ton article Françoise. merci d,avoir voté et si tu peux, tu te reprendras en mai.
À bientôt.

Françoise Andersen 29/04/2015 09:56

Oui le temps passe si vite que j'ai laissé passer la date butoir pour envoyer ma photo du concours. Je vais essayer d'être moins distraite en mai.