Traumatisme crânien

Publié le par Françoise Andersen

J'étais en train d'écrire sur l'ordinateur près de la fenêtre, quand un bruit sourd mais violent m'a fait sursauter. J'ai tout de suite compris qu'un oiseau venait de voler droit dans la vitre. Cela arrive fréquemment au Danemark  (voir l'article "Le reflet dans la vitre)

C'était la première fois que cela arrivait à Thonon, au 3ème étage. Je n'osais pas sortir sur la balcon dans la crainte du triste spectacle qui m'y attendait. Mais il fallait bien que je prenne mon courage à deux mains. Il s'agissait d'assistance à oiseau en danger et il m'est déjà arrivé de sauver des oiseaux victimes de ce genre d'accident. Non, je ne leur faisais pas du bouche à bec, mais je mettais toujours une coupelle d'eau à leur portée (je sais, c'est peut-être bête, mais j'ai gardé l'habitude de ma mère quand j'étais petite: elle disait que si on avait eu peur, il fallait toujours boire après). Je restais aussi toujours auprès de l'oiseau évanoui, jusqu'à ce qu'il ait retrouvé ses esprits, afin qu'un vilain matou (il y en a parfois qui rôdent dans le jardin) ne vienne l'attaquer. Une fois j'ai même mis une goutte d'aquavit dans l'eau, me disant que cela allait le revigorer. Je n'ai jamais su ensuite si sa démarche hésitante était dû au choc ou bien à son taux d'alcoolémie.

 

Bref j'ai trouvé, sur le balcon, une pauvre petite mésange bleue aplatie comme une crèpe sur le ciment et parfaitement immobile. 

Traumatisme crânien

Pas le moindre frémissement pouvant laisser espérer qu'elle vivait encore. Je suis donc restée là à la regarder bêtement dans la plus grande impuissance.

 

Mais tout d'un coup il m'a semblé qu'une aile avait bougé et que le bec s'était un peu relevé. J'ai repris espoir.

Traumatisme crânien

Et le miracle s'est produit: en quelques secondes, elle s'est retrouvée sur ses pattes et est restée figée dans cette position. Comme je suis de la race des paparazzis sans scrupules, j'en ai profité pour faire une photo de très près. Elle semblait comme paralysée et n'a même pas cligné de l'oeil. J'avais honte d'augmenter encore son effroi, mais que ne ferais-je pas pour avoir un bon cliché !

Traumatisme crânien

Je suis allée illico annoncer la bonne nouvelle à mon mari et lui dire de venir la voir. Mais le temps qu'il arrive, elle s'était envolée me laissant juste en souvenir deux petits cacas.

Traumatisme crânien

Cela me prouvait en tout cas que ses fonctions intestinales étaient inaltérées.

Dommage qu'il y ait plusieurs mésanges dans le bouleau, sur la pelouse de l'immeuble, car je suis bien incapable de la reconnaître et je ne saurai jamais si elle s'est bien remise de son traumatisme crânien. Mais j'espère que cette histoire a eu une fin heureuse, qu'elle va bientôt faire son nid et avoir plein d'oisillons à qui elle apprendra, je l'espère, les dangers des vitres qui reflètent les arbres en face et donnent une fausse illusion d'espace

Publié dans OISEAUX, MÉSANGE

Commenter cet article

bruno 28/03/2015 22:20

Nous aussi, dans notre précédente maison, nous avons eu toutes sortes d'oiseaux qui malheureusement venaient se taper dans les vitres de la véranda. Heureusement, beaucoup d'entre eux sont repartis après un moment d'étourdissement, mais nous en avons aussi malheureusement ramassé quelques uns pour qui le choc avait été fatal.

Françoise Andersen 16/03/2015 09:14

Je suis allée voir ton article. Impressionnante, ta photo. Bravo ! Je n'ai pas eu à reproduire des caractères pour publier mon commentaire, mais je vois que même si je n'ai pas opté pour "reCAPCHA" dans mes paramètres je dois prouver SUR MON PROPRE BOLG que je ne suis pas un robot ! Je vois que mes coordonnées sont celles de mon autre blog, c'est peut-être pour cela que je n'ai pas été reconnue. Si j'ai des problèmes j'essaierai ensuite en mettant les coordonnées d'Histoires vraies

vivi 16/03/2015 16:10

Comme tu as pu le voir, pareil chez moi : je dois aussi prouver que je ne suis pas un robot sur mon propre blog. Pfff.
Et sur le tien, je dois mettre les lettres bizarres. Re-pfff.

Françoise Andersen 16/03/2015 09:18

En disant "ta photo" je faisais allusion au lien de Vivi.

Françoise Andersen 16/03/2015 09:15

On m'a cru sur parole ;)

vivi 15/03/2015 22:32

Nous avons d'immenses baies vitrées et il arrive fréquemment que des oiseaux viennent s'y jeter. La plupart du temps, ils se remettent vite mais nous avons déjà eu à déplorer des cadavres, même parmi les pigeons ou les tourterelles.
Ton article me rappelle une photo http://les-blablas-de-vivi.over-blog.com/article-le-saint-suaire-version-oiseau-120436199.html

Françoise Andersen 16/03/2015 09:16

Je pense que j'ai oublié de cliquer sur "répondre" en face de ton commentaire. Il faut donc que tu ailles lire plus haut

arlette 14/03/2015 00:51

quel belle mésange, cela aurait été dommage
bises

covix 13/03/2015 18:34

Je crois qu'il y a eu plus de peur que de mal, mais un beau geste.
Bonne fin de semaine
@mitié

Françoise Andersen 16/03/2015 09:21

Tout le monde, y compris moi, a l'habitude de banaliser en se disant "c'est pas grave, elle est repartie" mais je pense qu'il y a souvent des séquelles avec des conséquences dramatiques que l'on ignore.