Le héron (3) Séance photo sabotée par un jardinier bruyant

Publié le par Françoise Andersen

Hier nous sommes retournés à Amphion, car j'étais  persuadée que j'allais pouvoir prendre de belles photos du nid de héron, étant donné que la cîme des arbres allait bien ressortir sur un beau fond de ciel bleu. Ce temps magnifique avait succédé à une semaine froide et pluvieuse. Il avait même neigé sur les hauteurs.

Le héron (3) Séance photo sabotée par un jardinier bruyant

Malheureusement un jardinier était en train de tondre la pelouse pratiquement sous l'arbre où se trouve le nid. Son tracteur était très bruyant et il avait sûrement effrayé le héron, qui n'était plus là.

 

Je me suis dit aussi qu'il avait peut-être abandonné le nid, les jeunes l'ayant quitté depuis ma dernière visite. Nous sommes donc allés nous installer sur un banc au bord du lac, en nous réjouissant une fois de plus d'habiter dans une si belle région. 

 

Le héron (3) Séance photo sabotée par un jardinier bruyant

Nous avons eu la surprise de voir passer devant nous un chien "en écharpe". Sa maîtresse nous a expliqué qu'elle avait oublié sa laisse. J'ai trouvé la trouvaille ingénieuse. Cela devait être moins désagréable pour le chien que quand un mauvais maître improvise une laisse avec une ceinture ou une ficelle comme je l'ai malheureusement vu parfois. 

 

Le héron (3) Séance photo sabotée par un jardinier bruyant

Tout à coup j'ai aperçu un héron au-dessus du lac. Sur la photo on voit seulement un tout petit point, mais qui a malgré tout immédiatement été repéré par mon oeil de lynx, pourtant myope, astygmate, presbyte et nécessitant bientôt une opération de la cataracte . Tiens je vous invite à un jeu: "Cherchez le héron" !

 

L'oiseau était très loin et je n'étais même pas sûre qu'il s'agisse de "mon" héron.

Le héron (3) Séance photo sabotée par un jardinier bruyant

Je suis quand même repartie en flèche vers l'arbre. Enfin tout est relatif et il vaut mieux que je traduise cette exagération toute méridionale, qui me caractérise. Remarquez, elle a tendance à être remplacée par la litote, dans laquelle excellent les Danois, surtout ceux du Jutland. Si mon mari déclare qu'un plat n'est pas mauvais, cela veut dire qu'il le trouve excellent.

 

Et voilà, j'ai encore perdu le fil.  Ah oui je vous voulais vous dire que, pour être plus fidèle à la réalité, je me suis relevée un peu moins lentement et péniblement que d'habitude et que j'ai marché aussi vite que me le permettent mon arthrose du genou et mon coeur en partie bionique. 

 

J'ai été déçue en arrivant à l'arbre, car la cîme était toujours inhabitée. Je suppose que j'avais juste vu un héron helvète qui regagnait la rive suisse.

 

Mais en fouillant bien avec mon zoom, j'ai fini par apercevoir, entre les branches, deux jeunes qui se bécotaient.  Butin de chasse photographique médiocre, je l'avoue, mais c'est mieux que rien.

 
Le héron (3) Séance photo sabotée par un jardinier bruyant

 

Aujourd'hui nous allons retourner à Anthy. Je suis contente de savoir maintenant que le nid de cygne ne risque pas d'être submergé par l'eau, comme cela a parfois été le cas, puisqu'ils ont arrêté les "purges" en 2012.

 

Voir un article précédent.

Pour en savoir plus sur le héron cendré voir:

Publié dans OISEAUX, HÉRON

Commenter cet article

bruno 06/05/2014 14:18

Ta persévérance est récompensée. Bises

Françoise Andersen 07/05/2014 09:21

Oui, je ne vais sûrement pas pouvoir faire mieux. Je vais quand même essayer une 3e fois. Mais ce ne sera pas aujourd'hui, car on vient d'avoir une averse. Mais la météo suisse a promis le retour du soleil pour demain.

Cigalette 06/05/2014 11:43

Superbe je n'ai pas encore eu la chance d'en voire au nid, merci bisous

Françoise Andersen 07/05/2014 09:19

Il faut aller dans une héronnière, avec des jumelles de préférence. Je te dis cela mais je n'avais même pas pensé à regarder d'abord dans des jumelles afin de les localiser pour prendre la photo. En général on est guidé par le bruit: si la mère est en train donner à manger à ses petits, ils crient et claquent du bec. Ces deux-là étaient absolument silencieux.

mireille du sablon 06/05/2014 11:31

Que dis-tu? tu as une très bonne vue, au contraire! Pour ma part, je n'en avais pas encore vu dans un arbre.
Gros bisous du jour de Mireille du Sablon

Françoise Andersen 07/05/2014 09:15

Je me suis mal exprimée: quand j'ai pris la photo des jeunes hérons, c'était en fait un peu à l'aveugle. J'ai visé une petite tache blanchâtre. Il faut dire que ces arbres font environ 30 m, Ce n'est qu'une fois la photo dans l'ordinateur que j'ai pu être sûre qu'il s'agissait de jeunes hérons. Et alors je l'ai encore agrandie. J'étais déçue mais finalement je crois que j'ai eu beaucoup de chance. Souvent on les entend mais on ne les voit pas.