Combat de faisans

Publié le par Françoise Andersen

Presque tous les jours, l'été,  des faisans traversent notre jardin danois. Parfois il s'y arrêtent un moment pour picorer les graines qui sont tombées sous la mangeoire des oiseaux. Ils ont l'air bêtes et prétentieux, mais ils sont très décoratifs . Je trouve qu'ils donnent à la pelouse un aspect "grand standing". 

 

Combat de faisans

Une année un vieux mâle encore vert faisait la loi dans le jardin et le considérait comme SON territoire, qu'il défendait jalousement. Dès qu'un jeune mâle s'approchait pour venir manger à côté de lui, il se mettait à l'enguirlander. Je ne connais pas le langage faisan, mais on sentait bien qu'il lui disait quelque chose dans le genre: "Casse-toi ou ça va chauffer". Parfois le jeune prenait peur et se sauvait, mais il arrivait qu'un jeune mâle plus téméraire lui tienne tête. Alors on aurait dit que le vieux lui disait: "Viens te battre si tu es un homme". Il se dirigeait alors toujours vers l'endroit où j'ai pris la photo (jamais ailleurs) et bizarrement le jeune le suivait.

Combat de faisans

Arrivés à une vingtaine de mètres de la mangeoire, à l'endroit choisi par le vieux -  à gauche sur la photo - ils se faisaient face et  commençaient à se voler dans les plumes. Le jeune, moins costaud, battait en général vite en retraite.

 

Je n'ai pas le temps aujourd'hui, mais j'ai beaucoup de choses à vous raconter à propos de ces faisans et je continuerai un autre jour

Publié dans FAISAN

Commenter cet article

Cigalette 21/02/2014 19:33

Superbe, ils sont magnifiques, merci bonne soirée

Françoise Andersen 22/02/2014 08:19

En voulant rechercher d'autres photos de faisans hier, je me suis dit qu'il fallait absolument que je mette de l'ordre dans mes albums. J'ai commencé, mais sans trouver les photos que je cherchais. Alors je continuerai les histoires de faisans quand j'aurai retrouvé les photos. Enfin je dis "quand" mais c'est peut-être "si"... ;))

bruno 21/02/2014 17:28

J'attends la suite pour voir ces combats de coq

Françoise Andersen 22/02/2014 08:25

Tu m'as mal comprise: quand je parlais de continuer, c'était sur d'autres sujets concernant les faisans. Je n'avais plus rien à dire sur les combats. Mais j'ai perdu plein de temps hier à essayer ( en vain ) de retrouver une petite vidéo. Le jour où j'avais pris la photo du début du combat, je les avais ensuite filmés.
Cela s'est reproduit plusieurs fois, mais seulement la même année. Ensuite je n'ai plus vu ce mâle dominant.

Thérèse74 21/02/2014 14:48

C'était certainement la saison des amours, une jolie fille devait se trouver pas très loin....
bonne journée avec la pluie qui n'est pas décidée de nous abandonner
Bises

Françoise Andersen 22/02/2014 08:30

Tiens je n'y avais pas pensé. Tu es plus romantique que moi ;)) Parfois ils sont en effet accompagnés de leur dulcinée Je parlerai un jour des poules faisanes.
Ici en fin d'après-midi la petite pluie a cessé et nous avons quand même pu faire une promenade vers 4 heures. Il y avait même un peu de bleu dans le ciel.

yannn 21/02/2014 11:54

Je découvre un bel instinct de territorialité chez les faisans. Peut être que ça accompagne la saison des zamours? Et pour la suite de l'histoire, je me suis abonné à la lettre des nouvelles parutions. @+
yann.

Françoise Andersen 22/02/2014 08:34

Merci et bienvenue ;)) Mais je ne me fie pas trop au système de notifications de la nouvelle version d'Overblog. Mon mari s'est inscrit pour le tester et il ne les reçoit pas toujours.

ker mary 21/02/2014 10:20

Et bien tu étais aux premières loges... c'est un spectacle assez rare

Françoise Andersen 22/02/2014 08:38

C'est à la fin de l'été qu'il y a le plus de faisans dans notre jardin. parfois 5 ou 6 en même temps. Ils ne sont pas bêtes ils s'y réfugient quand la chasse commence le 1er septembre.. Un baron a un élevage à proximité. Il les lâche dans ses bois et invite des amis à des parties de chasse. On entend les coups de fusils à 1 km. J'ai même parfois peur de me prendre une balla perdue.