Les voleurs de pierres

Publié le par Françoise Andersen

Nous montons souvent aux ruines des châteaux des Allinges, qui ne sont qu'à 6 km de chez nous (Thonon, Haute-Savoie).

 Les voleurs de pierres

Malheureusement des amateurs de vieilles pierres, qui s'en servent sûrement sur leur propriété, viennent sans scrupules se servir sur le petit mur qui borde la montée vers les ruines et le monastère.

 Les voleurs de pierres

Inlassablement la commune d'Allinges le reconstruit, mais dès qu'une portion est réparée, c'est à côté que ça recommence. Un vrai travail de Sisyphe qui doit être désespérant pour les ouvriers municipaux qui l'accomplissent.

Voici le mur après une énième réparation. Avant les ouvriers lui laissaient son apparence d'origine, en construisant "à l'ancienne", sans joint, et en choisissant des pierres qui s'encrastraient les unes dans les autres. Mais maintenant ils cimentent, espérant sûrement rendre les vols plus difficiles. Mais c'est dommage, et en plus ça ne sert à rien, car les pierres continuent à disparaître.

 Les voleurs de pierres

Il y a quelques années, le lierre poussait entre les pierres et retombait joliment de l'autre côté.Mais les racines ont été arrachées lors des vols de pierres et le mur est maintenant dénudé.

 Les voleurs de pierres
 Les voleurs de pierres

En rentrant du Danemark cette année, j'ai constaté, avec une tristesse mêlée de rage, que le dernier travail avait été vain et que le pillage avait recommencé

Le pire c'est qu'à un endroit il y a un trou et que c'est justement en haut où il y a un grand dénivelé à droite (voir la photo suivante). Quand nous redescendons vers le parking et que je vois des enfants que leurs parents laissent marcher seuls en équilibre sur le muret, j'ai toujours peur qu'ils tombent à cet endroit. Je crie toujours: "Attention, il y a un trou un peu plus loin". Je me demande souvent combien il y a d'accidents, quand je ne suis pas là pour les empêcher. ;))

Plaisanterie mise à part, ces vols de pierres peuvent en effet avoir des conséquences dramatiques.

 Les voleurs de pierres

Un jour, j'ai parlé de ce problème avec un monsieur, que j'ai croisé à cet endroit-là. !l m'a dit que ce n'était pas un phénomène nouveau et que plusieurs vieilles maisons du coin avaient été construites avec des pierres des ruines. En effet, en 1703, Victor-Amédée II de Savoie, attaqué par Louix XIV, avait démantelé la forteresse, faute de pouvoir la défendre. Des habitants de la région avaient alors commencé à piller ces ruines.

Mais les pilleurs actuels ne se donnent même pas la peine de monter jusqu'aux ruines. Ils peuvent venir se servir en voiture, car le chemin, qui mène au monastère et aux ruines des deux châteaux est goudronné. Il est interdit à la circulation - à part pour celle des deux moines qui habitent encore au monastère. Mais certains feignent de ne pas voir l'écriteau, dans la journée. Raison de plus pour ne pas se gêner, à la tombée de la nuit, pour venir chercher des pierres en voiture.

Si vous saviez dans quel état de rage cela me met ! C'est comme quand je croise, des enfants avec un bouquet de jolies fleurs sauvages à la main, dans la réserve de Ripaille, au bord du lac. Un écriteau stipule pourtant que toute cueillette est interdite. Ils sont  pourtant accompagnés de leur parents, mais après avoir fait un gros bouquet, ils le jettent une fois fané, avant même d'arriver à la sortie.

Et le pire, ce sont les gens qui, au lieu de se contenter d'aller cueillir du muguet dans le bois, arrachent les racines, sans penser que ce muguet ne refleurira pas l'année suivante, pour la joie de tous. Ils ne connaissent sûrement pas la belle phrase de Saint-Exupéry:

"Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants".

Remarque:

Je viens de lire sur Google qu'il s'agirait en fait d'une adaptation d'un proverbe indien: "La Terre n'est pas un don de nos parents. Ce sont nos enfants qui nous la prêtent".

Commenter cet article

Nadine T. de la Fayourude 10/05/2016 18:16

C'est dommage et triste , et malheureusement on n'y peut pas grand chose , l'humain est connu pour le plus grand destructeur , et l’égoïsme est un de ses plus grand défaut ça fait parti de nous , mais heureusement il y a des exceptions !